Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 11:15

Pas-de-Calais : le PCF va gagner le canton de Houdain (malgré le désaveu du PG)

Le PCF va gagner un canton dans le Pas-de-Calais.

Dimanche 13 juin avait lieu le premier tour de l’élection cantonale partielle de Houdain, convoquée à la suite de la démission du conseiller général PS, Alain Wacheux, touché par la loi sur le cumul des mandats.

daniel-dewalle-aux-ordres-du-parti-comm-464687.jpgLes candidats du PCF, Daniel Dewalle de Houdain et sa suppléante Annick Duhamel de Bruay-la-Buissière sont arrivés en tête, avec 35,5%. Ils devancent le candidat du PS (31%). Celui-ci s’est désisté et aucun autre candidat ne peut se maintenir au second tour. 

En 2004, le PS avait obtenu 38,4% et le PCF 24,4%.

Les candidats communistes progressent notablement dans les quartiers les plus populaires de Bruay et obtiennent 58% à Houdain, dans un contexte de forte abstention (75%).

Ces résultats particulièrement intéressants sont largement à mettre au compte de l’action militante intense du Parti dans le secteur, notamment pour la défense des services publics et de leurs antennes de proximité.

Le Parti de gauche avait publiquement condamné la candidature communiste « rompant avec la stratégie du Front de gauche ». Son action politicienne de sape n’a pas entravé la poussée du vote communiste, au contraire.

Nous reproduisons ci-dessous le communiqué du PG, diffusé pendant la campagne. Il est édifiant sur les pratiques et les conceptions du « Front de gauche ».

COMMUNIQUE DU PG-62 :

« Elections cantonales à Houdain

Le Parti de Gauche du Pas de Calais constate que la PCF a décidé de se présenter seul à l’élection cantonale de Houdain. Nous désapprouvons que le PCF local rompe ainsi avec la stratégie du Front de Gauche.
Le Parti de Gauche regrette que le formidable élan citoyen amené par le Front de Gauche lors des européennes et des régionales soit affaibli par une vision boutiquière.
Cette position locale, divergente de celles exprimées par la direction nationale du PCF, contribue de façon désastreuse à désorienter nombre de sympathisants qui percevaient dans notre front, une dynamique politique à la fois capable d’inverser le rapport de force à Gauche et de battre la droite.
Nous restons pourtant pleins d’espoir et de confiance vis-à-vis de notre électorat qui saura, lors de futures élections, rejoindre le Front de Gauche et notre démarche de rassemblement. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires

jean louis 19/06/2010 18:16


et oui le pg n' as pas a dicter quoi que çe soit au pcf.aux denieres elections régionales, il a des élus que grace au pcf,qui pour la peine perd 85 elus...tout pendant que le npa ne rejoind pas le
front de gauche ,le parti va se dissoudre ,oui il est temps de creer un veritable parti communiste,revolutionaire de notre temps (avec alternative communiste, rouge vifs ,gauche communistes...)


jérôme 18/06/2010 22:32


La stratégie d'union ne peut se faire que sur des bases politiques: l'union pour l'union ne sert à rien, et ne sert surtout pas les travailleurs. Les Camarades de Houdain l'ont bien compris: seule
une liste PCF, se battant sur le terrain de la lutte de classe pouvait l'emporter!
Lorsque l'union est un atout, le Parti peut s'unir. Et elle ne peut être un atout qu'avec un PCF fort, qui peut orienter cette union sur des bases claires.
Si elle est un frein, elle doit être rejetée. C'était le cas...
Bravo aux Camarades de ce canton!


lelong matthieu 18/06/2010 01:01


Le parti de gauche n'a pas à dicter sa loi au pcf je suis d'accord camarades mais cependant il est à déplorer qu'une partie des communistes rejette l'alliance et l'union de la gauche pour permettre
à l'intérêt général de primer sur les bataille de clocher.
De plus dire que le parti de gauche est contre les communistes est faux même si tous dans notre parti n'ont pas la même appréciation des communistes.
La condamnation des cette candidature s'appuie sur le fait qu'elle a été déposé sans aucune consultation des force du front de gauche, qu'elle se veut identitaire et en rupture avec la stratégie
menée depuis ces derniers mois et ne faisant qu'exacerber les tensions déjà existante entre nous.
De plus attaquer le parti de gauche et revendiquer une adhésion massive au PCF et sa candidature est HYPOCRITE ET MALHONNETE puisque l'affiche de cette candidature se targuait d'un magnifique logo
"Front de Gauche" faisant ainsi croire aux électeurs qu'il s'agissait d'une candidature soutenue par les force du FdG, bien que je ne remette pas en cause le travail militant effectué (qui
expliquent en partie de bon score) de tels procédés mafieux ne sauraient être dignes des idées que le PCF prétend porter.
C'est en tout amitié et en tant qu'ancien sympathisant communiste (avant la création du parti de gauche) que je vous le dis cette logique ne servira qu'à servir des intérêts personnels à court
terme qui déserviront à long terme et le pcf et le pg et surtout les français qui sans un rassemblement des forces progressiste contre la droite organisé et solidaire entre elle, elle... n'auront
d'autres choix que de se résigner à la destruction des derniers droits et acquis dont nous disposons encore aujourd'hui.
Cordialement, Matthieu Lelong, militant du parti de gauche Lille métropole et constructeur du socialisme.


Paul 17/06/2010 23:13


Que dire de la notion de Front, si elle ne couvre pas une union ?
depuis sa naissance, le front de gauche est une union de 3 partis qui avance ensemble sur des bases communes.

Revendiquer ce Front ne peut etre légitime que si cette union existe.

A Houdain le PC a fait un autre choix que celui du Front, ce qui n'est pas le cas, heureusement, ailleurs.


GRATIGNY Christian 17/06/2010 21:02


Bonsoir,

Je ne connais pas votre situation locale mais je partage vos réflexions. Le front de gauche doit âtre un outil au service de la population qui veut un changement radical (pas un aménagement du
capitalisme). Mais, il ne doit pas remplacer les partis politiques et encore moins le parti communiste français. Les communistes de votre secteur ont eu raison de mener leur bataille et de montrer
la force que peut représenter le PCF. Le texte du parti de gauche est édifiant de sa conception de l'union : elle doit se faire autour de lui. On a déjà vu cela par le passé.
Fraternellement,
Christian GRATIGNY