Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 16:49

120630_FTA.jpgLa section du PCF de Saint-Martin-d’Hères vous invite à son stand à la Fête du Travailleur Alpin 2012.

« Le Travailleur Alpin », journal édité par la fédération de l’Isère du Parti communiste français depuis 1928, organise chaque année une grande fête populaire. Elle se tient cette année les 29, 30 juin et 1er juillet au parc La Poya à Fontaine.

La section de Saint-Martin-d’Hères y tient un stand important placé sous le signe de la riposte à la politique au service du capital, en particulier de la défense du service public des transports de l’agglomération grenobloise (tract ci-dessous), de la solidarité internationaliste, notamment avec le peuple et le parti communiste grecs contre l’UE de Maastricht.

Sur un autre plan, le stand est aussi réputé pour ses spécialités régionales.

 

 

STOP à la privatisation de la TAG ! Déjà la ligne 33 exploitée par le privé ! Tout de suite une régie publique pour gérer la TAG et les VDF.

TAG - VFD même combat pour les travailleurs des transports et les usagers !

juin 2012, par Saint Martin d’Hères

 

Le SMTC autorise à partir de juillet 2013 que nos services des transports en commun de l’agglomération soient concédés à 100% au privé (sous-traitance) !

Des suppressions d’emplois en masse prévues à la TAG comme au VFD. Nous disons STOP ! Revenons à une régie publique !

Le mode de gestion de nos transports en commun échappe à tout débat public. En décembre 2011, le SMTC (Syndicat mixte des transports en commun), présidé par le PS, a validé dans le silence le renouvellement par la SEM (société d’économie mixte) d’une délégation de service public (DSP) de nos transports en commun. Le cahier des charges à destination des entreprises concourant à ce marché public commence à être révélé.

Alors que la DSP, en cours, autorise déjà 30% de sous-traitance par la TAG (ligne 33, express Crolle-Grenoble-Voiron..), le futur cahier des charges qui devrait être appliqué à partir de juillet 2013 autorisera jusqu’à 100% de sous-traitance.

Nous avions précédemment dénoncé la gabegie financière de la gestion de nos transports publics en SEM pour les VFD (Kéolis a ramassé 2 250 000 € en 5 ans) comme pour la TAG.

Pour la gestion de la TAG par la DSP en 2013 trois entreprises ont été retenues pour présenter un devis répondant aux cahiers des charges (partiellement connu) : RATP Dev. ; Transdev / TAG ( rappelons que Transdev est sous contrôle de Véolia) ; Kéolis.

Le SMTC verse 300 000 € aux 2 entreprises qui n’auront pas le marché. Petit calcul 300 000 € x 2 = 600 000 € d’argent public pour des devis !

Le directeur de la TAG annonce déjà les suppressions d’emplois. Il se veut rassurant, en affirmant que ces suppressions se feront par le non remplacement des départs à la retraite.

C’est inacceptable avec le niveau de chômage actuel de sacrifier plus d’emplois, nous avons besoin d’emplois stables pour nos jeunes ! Comme nous avons besoin de chauffeurs qualifiés et non surmenés.

Cela fait trois ans qu’aucune négociation sur les conditions de travail et les salaires ne se fait à la TAG au prétexte que Transdev/TAg doit rester compétitif pour obtenir le marché.

Par la mobilisation de la population et des travailleurs de la TAG comme de ceux des VFD tout est possible. 

Nous communistes nous proposons d’imposer le retour en gestion par une Régie publique.

Imposons ce retour en régie publique pour les transports comme cela a déjà été fait à Grenoble avec le retour en régie pour la gestion de l’eau ! 

La privatisation de la ligne 33 donne un avant-goût des conséquences pour les usagers en 2013 :

  • Bus en retard, arrêt non respecté, et suppression des lignes et arrêts « dit » peu rentables, salariés exploités.
  • Tarifs en augmentations pour satisfaire les appétits des entreprises ;
  • Toujours plus d’argent public pour les entreprises privées de transport ; L’entreprise qui aura, en tirant les prix, obtenu le marché (DSP) pourra sous-traiter. Les conséquences sont évidentes : Suppressions d’emplois, très bas salaires, conditions de sécurité bradées pour plus de profit, exploitation maximum des salariés.

On parle de fermer le centre-ville de l’agglomération aux véhicules polluants. Qui a des véhicules polluants ? Les petits revenus. On parle aussi d’interdire totalement les véhicules dans le centre de l’agglomération, il faudra prendre les transports en commun toujours plus cher. Qui sera encore pénalisé ? Les petits revenus. Demain Grenoble interdit aux pauvres ?? Vous dites : une caricature ?

Communistes réaffirmons comme prioritaire :

Description : - la nécessité du retour en régie publique pour garantir un service public de qualité, moins couteux et sécurisé. Une baisse importante de tarif sera alors possible des abonnements à prix faible jusqu’à gratuit pour les scolaires, les petits revenus, les privés d’emplois avec l’objectif d’aller vers une gratuité totale.

Description : - la nécessité pour les travailleurs des transports d’avoir un statut garantissant leurs emplois et un déroulement de carrière linéaire. Un service public de qualité ne peut être rendu que par des travailleurs sous un statut protecteur.

Description : - leur refus de la délocalisation des VFD vers Saint-Égrève : un autre gâchis économique, encore 500 000€ pour aménager le minuscule dépôt de 30 bus au VFD !

Description : - que les transports en commun, VFD, TAG et SNCF ne doivent pas s’ouvrir à la concurrence libre et non faussée comme le prescrivent les directives de l’Union Européenne.

Abrogation du traité de Maastricht parce que nous refusons de faire croire aux travailleurs que l’Union Européenne du Capital puisse être réorientée vers du « social ».

Oui aux monopoles publics des transports en commun dans les agglomérations, les territoires, comme au plan national (SNCF) !

P.-S.

Lire nos articles précédents sur les transports :

http://www.pcf-smh.fr/VFD-TAG-meme-...

http://www.pcf-smh.fr/Nous-soutenon...

http://www.pcf-smh.fr/VFD-perdent-d...

http://www.pcf-smh.fr/Solidarite-av...

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans FEDERATIONS: initiatives
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 11:43

Section PCF de Saint-Martin-d’Hères : vœux et meeting internationalistes le 8 janvier 2012

La section du PCF de Saint-Martin-d’Hères, la plus importante de l’Isère, a décidé de placer la nouvelle année sous le signe des luttes et de la solidarité internationaliste sans perdre de temps.
A l’occasion de ses vœux à la population, elle organise un meeting où interviendront des représentants des partis communistes de Grèce (KKE – Antikos Bellas) et du Portugal (PCP – Jose Roussado).
Dans la riposte aux plans gouvernementaux de super-austérité qui frappent leurs pays sous l’égide de l’UE, de la BCE et du FMI, ces partis jouent un efficace rôle d’avant-garde.  Ils s’appuient sur leur organisation communiste de masse, en lien direct avec le monde du travail, leur refus de toute compromission avec la social-démocratie, qui a dirigé ou dirige les politiques antisociales, leur perspective révolutionnaire socialiste. Leur expérience est d’un intérêt majeur pour les travailleurs et la population français devant les projets du capital et du patronat pour 2012 dans notre pays.
Des communistes du canton suisse du Tessin participeront aussi à la rencontre.


DIMANCHE 8 JANVIER 2012

 
Meeting de luttes et de solidarité internationaliste
Avec la participation de représentants du Parti communiste grec, du Parti communiste portugais, du Parti communiste du Tessin (Suisse)


10h00 – Saint-Martin-d’Hères
A l’Heure bleue, 1 rue Jean Vilar

 

Suivi des vœux de la section du PCF
Et d’un banquet populaire et dansant

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans FEDERATIONS: initiatives
commenter cet article