Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 11:22

                         Aux camarades de la section nord-Essonne

 

On peut tirer de nombreux enseignements du 34ème congrès mais il en est deux qui me semblent dominer tous les autres:

- Le premier, c’est que la volonté majoritaire des communistes de continuer et de renforcer le PCF s’est exprimée fortement et l’a emporté, au moins pour un temps, sur les partisans de sa liquidation.

Le but recherché par les refondateurs, était d’amener le congrès à décider la création d’une autre organisation qui, pour être efficace, devrait être totalement différente du PCF, tant du point de vue idéologique, qu’organisationnel. C’était là selon eux, le seul moyen de battre la droite et aussi de poursuivre leur engagement communiste ! Ils n’ont  pu atteindre leur objectif et la grande majorité les délégués, y compris parmi ceux qui ont voté pour la base commune amendée, ont exprimé leur désir de continuer et de renforcer le Parti. Il est encourageant de constater que cette exigence, majoritaire à la base depuis toujours, l’est devenue aussi jusqu’au Conseil national, même si des arrière- pensées persistent chez un certain nombre de dirigeants.

- Le second enseignement est que la démocratie dans le Parti a été violée une fois de plus :

Il n’est pas normal en effet que les 40 % des adhérents qui ont voté pour les bases alternatives ne soient représentés : au congrès que par 10 % des délégués, au Conseil national par à peu près 6 % de ses membres, et totalement exclus du Comité exécutif. Par contre les « refondateurs » très minoritaires, et qui n’ont pas osé soumettre au vote leur texte alternatif, sont représentés par plus de 16 % au C.N et par au moins trois de leurs dirigeants au Conseil exécutif.

Est-ce là respecter la volonté des adhérents ?

Le PCF revendique depuis toujours la représentation proportionnelle dans toutes les élections mais il ne l’applique pas dans ses rangs !

Gageons cependant que sous la pression des communistes la démocratie finira par s’imposer dans toutes les structures et à tous les échelons du Parti.

On peut penser aujourd’hui que les conditions sont réunies dans les cellules, dans les sections, dans les fédérations et jusqu’au Comité national pour resserrer les liens de fraternité et de confiance entre tous les camarades qui veulent faire vivre le PCF et le renforcer en toute démocratie et en parfaite harmonie avec les changements intervenus en France et dans le monde.

Un gros travail attend la section : Convaincre les camarades qui se sont éloignés du Parti de la nécessité de le réintégrer, recruter de nouveaux adhérents, reconstituer les cellules d’entreprises et de quartier, poursuivre et accentuer notre action aux cotés des travailleurs et de la population.

Chaque jour l’actualité nous confirme combien le renforcement du Parti est indispensable et aussi les grandes possibilités qui s’ouvrent à lui.

 

J. Molina

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans 34ème congrès - tribunes
commenter cet article

commentaires

lope 19/02/2009 12:28

Soutien ajb aà Bures
http://soutien.ajb.over-blog.com/