Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 17:48

 

Le dernier congrès du Parti de la Gauche Européenne a élu son nouveau président : Pierre Laurent, secrétaire général du PCF.

 

101204 European LeftSa candidature n’a été nullement proposée et discutée dans le PCF, ni même au Conseil national qui a seulement ratifié une délégation de 12 représentants du parti. Pourtant son élection a un sens politique fort, celui d’associer encore un plus le PCF à la logique d’accompagnement de la « construction » européenne.

 

De qui Pierre Laurent était-il donc candidat ? Nous l’apprenons sur le blog de Jean-Luc Mélenchon, dont le PG a envoyé également 12 délégués, à parité avec le PCF.

 

« C’était notre premier congrès en tant que membre à part entière du PGE. Et nous avons pu tout tenir sur trois jours. C'est-à-dire participer aux débats de la session plénière, à ceux de la rédaction de la résolution politique, aux conférences des présidents qui ont mis en place la nouvelle direction … Le Front de gauche français était candidat à la présidence du parti. Nous avons donc porté la candidature de Pierre Laurent pendant ces trois jours. ( … ) Nous étions les mieux placés. D’abord parce que la nature composite du Front de Gauche, alliant un parti communiste et deux autres formations écolo-républicain-socialiste (Le Parti de gauche) et trotskiste (la gauche unitaire), est à l’image du PGE lui-même. » 

 

Le communiqué de la direction du PCF va dans le même sens :

 

« Pierre Laurent, secrétaire national du PCF a été élu président pour deux ans et demi. Son élection témoigne de l’influence grandissante en France – et reconnu comme telle par ses partenaires européens – du Front de Gauche, qui rassemble, outre le PCF, le Parti de Gauche et la Gauche Unitaire ».

 

Front de gauche, PGE même logique ! Le PGE coordonne l’effacement des traditions et des organisations communistes des pays d’Europe dans une gauche réformiste, intégrée au consensus européen.kke-communist-greece.jpg

Un autre choix est possible, celui qu’ont adopté les partis communistes grec ou portugais par exemple, celui du renforcement des partis communistes, de la lutte contre les politiques nationales coordonnées par l’UE du capital, celui l’internationalisme.

 

Forçons le débat dans le PCF : remettons en cause l’adhésion au PGE !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans PCF et UE - PGE
commenter cet article

commentaires

cotty 12/12/2010 19:33


Pierre Laurent portera l'écarasante responsbilité de n'avoir pas consulté l'immense majorité des communistes de les avoir mis dans le fait accompli!
Cette mesure illustre bien la dérive droitière de ce dirigeant, qui par cette mesure antidémocratique fait fi des statuts officiels de notre parti, et semble ignorer que chaque communiste compte
pour un ou une, cela étant il confirme la persistance de notre parti dans les accords au sommet dont l'histoire à justifiée la nocivité pour ce défendre contre le capitalisme! qui est à l'offensive
et veut détruire les acquis du Conseil National de la Résistance. Le dernier résultat de la candidate communiste est évidente 1,93% avec les comités anti-libéraux. L'absentéisme grandi dans notre
pays voir le résultat de Corbeille Essone!
Et sans des perspectives anticapitalistes précises de notre parti, celui-ci risque son effacement et sa disparition à court terme de la scène politique.Heureusement dans notre PAYS existent des
forces considérables qui sont prêtes a engager la lutte des classes et de masses! la sensibilité faire vivre et renforcer le pcf s'y emploiera de toutes ces forces. La classe ouvrière nous suivra
et toute les couches de notre population qui subissent la dictature du capital et des ses servituers au sommet de l'Etat Français avec le MDF comme figure de proue. La bataille idéologique ne fait
que commencer! la lutte sera rude, mais nous triompherons, l'espoir dorénavant sera dans les producteurs de plus value, ceux qui engraissent les milliardires sans les travailleuses et travailleurs
ils ne sont rien. De même que nos représentant-es du peuple§ Notre Constitution : "Est le pouvoir du peuple avec le peuple, et pour le peuple"