Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 15:25

Conseil national du PCF du 4 septembre 2009

 

Intervention de Dominique Negri, fédération de l’Isère

 

Le rapport parle de l’intervention du Parti dans les luttes. Enfin !

Celles du début de l’année ont montré l’ampleur du potentiel de résistance à la politique du gouvernement. Et il y aurait encore des réserves parmi les salariés de nombreux secteurs.

 

Mais notre responsabilité est de lancer des propositions et des propositions d’action qui portent la rupture politique nécessaire pour gagner, qui dégage la perspective politique.

 

Je vais prendre deux exemples :

 

D’abord la Poste, en m’appuyant sur l’intervention de la camarade de la section d’entreprise qui nous a livré son inquiétude sur l’absence de contenu de la campagne des « collectifs » de défense de la Poste, ce qui permet notamment au PS d’y faire oublier, entre autres, son soutien au « Traité constitutionnel européen » et au processus de libéralisation des services publics. Communistes, dans la bataille, il est déterminant que nous portions clairement des positions fondamentales comme le rejet des directives européennes, complètement délégitimées, l’objectif de maintien et reconquête des monopoles publics.

 

Ensuite les transports urbains. Chez nous à Grenoble, comme à Nantes, Montpellier, Mulhouse, Strasbourg, Orléans, Reims,… nos services de transports sont en passe de passer sous la coupe de Veolia, le gouvernement ayant décidé de livrer à cette multinationale la filiale Transdev de la Caisse des dépôts.

Cette privatisation de fait conduit à de nouvelles dégradations des conditions de travail et d’exploitation des réseaux, toujours plus dans une logique de rentabilité financière. C’est bien à nous PCF, à ce moment des choses, de poser la perspective du retour en régie, de la remunicipalisation des réseaux de transports et de mobiliser pour cela usagers et travailleurs. Notre expérience de contacts repris dans l’agglomération est très encourageante.

 

Ces exemples soulignent, s’il en était besoin, l’importance et la nécessité de l’activité du Parti à l’entreprise. Cela n’en reste pas à l’incantation dès lors que l’on y va sur un terrain de lutte politique et que l’on ne réduit pas la perspective aux échéances électorales.

A la stérilité des débats qui agitent la « gauche », à ses recompositions et ses combinaisons, opposons la raison d’être de notre parti, de stimulateur de ruptures politiques partant des luttes ! C’est comme cela aussi que nous retrouverons notre place, et qu’il découlera aussi, en fin de compte, des succès électoraux, un retour de l’électorat communiste.

L’union se construit dans la lutte idéologique à la base, non dans les tractations de sommet : il est bon parfois de rappeler cette évidence.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans Interventions au CN du PCF
commenter cet article

commentaires