Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 14:47

Le maire PS, G. Catoire, divise la gauche et retire leurs délégations aux élus communistes

mercredi 22 octobre 2008

Après les élections municipales, le coup de poignard dans le dos… Gilles Catoire enlève arbitrairement leurs responsabilités aux élus communistes au sein du Conseil municipal

Annie Mendez, maire adjoint aux Droits des femmes, Christian Garnier, maire adjoint au Quartier Beaujon-Berges de Seine et à l’Insertion, Guy Schmaus, délégué aux Anciens Combattants et à la Mémoire historique de Clichy, viennent d’être destitués de leurs responsabilités par Gilles Catoire, et cela au mépris de l’accord conclu avant les élections municipales, accord qui n’a jamais obligé les élus communistes à voter tous les projets les yeux fermés.

Pourquoi ont-ils été destitués ?

Parce qu’ils ont voté contre le projet de Plan Local d’Urbanisme, lequel prévoit la construction de tours de grande hauteur à Clichy, mais dont seront exclues les familles modestes, et qui ne permettra donc pas le relogement des 4000 familles clichoises qui attendent depuis quinze et même vingt ans un logement décent.

4 coups de poignard dans le dos des Clichois !

1. Le plan de Gilles Catoire s’inscrit dans le projet du « Grand Paris » de Sarkozy et de la droite, qui veulent faire de notre agglomération une place de la haute finance et du logement de luxe, au détriment de la majorité des familles franciliennes.

2. Ce « Grand Paris » ajoutera du béton vertical (tours de grande hauteur) à du béton horizontal, dont les logements seront inaccessibles à la plupart des Clichois qui ne peuvent payer des loyers de 1 500 euros et plus

3. Dans ce plan, rien de concret n’est prévu au niveau des équipements collectifs et sociaux, ni du transport : le dédoublement de notre ligne 13 du métro reste flou et l’emploi demeure un voeu pieux.

4. Gilles Catoire divise la gauche au moment où la faillite financière du capitalisme appelle plus que jamais au rassemblement pour une politique de progrès social.

C’est pour toutes ces raisons que les élus communistes ont voté contre ce projet, nuisible aux Clichois et à notre ville.

Rien ni personne n’empêchera les communistes de continuer à être aux côtés des Clichois qui revendiquent le droit à de meilleurs salaires, à l’augmentation du pouvoir d’achat, à l’emploi, au logement social, aux écoles, au métro, à un environnement agréable dans la ville qu’ils aiment et où ils veulent continuer à vivre.

Les élus communistes et le Parti Communiste Français de Clichy

Clichy, le 21 octobre 2008

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans FEDERATIONS: vie du PCF
commenter cet article

commentaires

Oulianov93 06/11/2008 23:06

Nos camarades de Clichy ont raison de ne pas se laisser faire par les magouilles du PS et de leurs attaques incessantes contre l'intérêt des travailleurs.
Continuez à vous battre et n'oubliez pas les agissements de prises de position du PS de Clichy aux prochaines élections.

Salutations fraternelles,

Oulianov93