Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
22 septembre 2007 6 22 /09 /septembre /2007 22:49

Communiqué du secrétariat de la section du PCF de Béziers : POUR L’UNITÉ ET L’EFFICACITÉ DU PARTI

PARTI COMMUNISTE SECTION DE BEZIERS 2 rue Voltaire 34500 BÉZIERS Béziers le 12 septembre 2007

Après l’échec politique du « réseau pour un communisme du XXIéme siècle » qu’ils ont essayé de mettre en place, des membres de la section du PCF de Béziers viennent d’annoncer par voix de presse la création d’une seconde « section » sur le Biterrois. Alors que depuis de nombreux mois ses fondateurs, en l’occurrence, Colette Rumeau, Marc Sureau, Mary-Claude Mulot, Laurent Chaulet ne participent plus à la vie politique de leur section et ne remplissent pas leur mandat au sein du Comité de section, ils ont décidé pour des raisons électoralistes, voire personnelles de violer les statuts de leur Parti, statuts qu’ils ont pourtant voté dans le cadre du dernier Congrès national de mars 2006. En effet l’article 5 sur « les structures locales et départementales » est clair : « 5.1. La section rassemble les adhérent-e-s d’une ou plusieurs communes, d’une même zone d’activité, d’une même entreprise. Sur un même territoire, une même zone d’activité, une même entreprise, il ne peut y avoir qu’une seule section dont la création est décidée par tous les adhérent-e-s concerné-e-s... »

Ce qui est grave et inquiétant, c’est que cette action a été préparée dans le plus grand secret, avec le soutien de Jean Louis BOUSQUET, secrétaire départemental de la fédération de Parti de l’Hérault. Il est vrai que ce dernier souhaite, avec J. C. Gayssot, la disparition du Parti Communiste en tant que tel. Est-ce aussi l’application de la demande de Robert NAVARRO, secrétaire fédéral du Parti Socialiste qui demandait publiquement à J. L. BOUSQUET « de faire le ménage au sein de la section de Béziers du PCF » ?

Pour étayer leur décision, ils accusent la direction de la section de Béziers, élue à la grande majorité des communistes de Béziers, de tous les maux, particulièrement « de ne plus exister, de s’enfermer dans une stratégie uniquement contestataire et d’isolement... », alors qu’au contraire les communistes Biterrois veulent être rassembleurs de toutes les forces et citoyens, et cela sans exclusive, se réclamant de l’anti-capitalisme et qui combattent sans compromission la politique du MEDEF et de Sarkozy, politique soutenue par les édiles de droite de Béziers, les Couderc, Aboud et consorts. Il est vrai que tenant compte de l’expérience du passé et des déclarations des dirigeants socialistes, la section de Béziers combat tous types d’accommodements avec une politique d’essence social-libérale... politique par ailleurs ne semblant pas poser de problèmes aux « séparatistes »...

Les actes militants (rassemblements, pétitions, participation aux différents collectifs contre les injustices sociales, délégations, réunions, fête de la Plantade. et son grand succès 2007 avec prés de 1500 participants...), la lecture des déclarations et écrits (communiqués de presse, tracts, Camèl Roge, affiches...) des communistes de la section de Béziers sont là pour démontrer la duplicité de ces scissionnistes...,

Partager cet article

Repost 0
Published by pcf Béziers - dans PCF
commenter cet article

commentaires