Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 15:11

 

PAS D’AVENIR SANS PCF ! 34EME CONGRES DU PCF

 

INVITATION – RENCONTRE NATIONALE –

SAMEDI 30 AOUT 2008 A PARIS

 

Précédée le 29 août d’une soirée d’échanges sur le PCF et l’UE

Le 12 juillet 2008,

Chers camarades,

 

Nous sommes de plus en plus de communistes à être déterminés à ne pas laisser détruire ou disparaître notre parti, le PCF, l’outil historique indispensable dont les travailleurs se sont dotés pour mener le combat de classe.

Nous sommes également de plus en plus nombreux à juger que nous devons passer à un nouveau stade d’organisation :

- pour faire vivre notre parti, ses structures de base, gagner un espace de visibilité nationale ;

- pour rompre avec la stratégie d’effacement du Parti, de son identité, de ses positions fondamentales, de son organisation spécifique

Malgré les désaveux successifs, l’équipe dirigeante a confirmé qu’elle met toujours à l’ordre du jour la poursuite du processus de mutation-disparition du PCF.

S’il n’est plus immédiatement question de revenir sur « l’existence même » du Parti, mais de le « transformer » radicalement, les conclusions prononcées par MG. Buffet à Tours le 14 juin comme les débats et la résolution du CN des 25 et 26 juin, convoquant le congrès traduisent le maintien de cette visée réformiste. Ils confirment le refus de tout bilan de la dernière période. De plus en plus, l’Europe et le PGE sont utilisés comme prétextes et instruments de nouvelles « transformations » du parti.

Les partisans de la poursuite du processus d’effacement comptent sur le verrouillage administratif du congrès et de ses débats, sur leur brouillage, sur la dispersion des oppositions pour franchir le 34ème congrès malgré l’opinion majoritairement exprimée des communistes à la poursuite de cette stratégie. L’insuffisance de la riposte nationale contre la politique du pouvoir, le contresens des déclarations communes avec le PS contribuent aussi à démobiliser les communistes.

Face à cela, nous avons besoin de construire, dans la durée, collectivement,  un repère et une forme de coordination nationale, à nous saisir du 34ème congrès pour unir davantage les communistes, leurs organisations tournées vers la lutte.

D’autant plus que des organisations extérieures, plus ou moins bien intentionnées, parient sur notre échec au 34ème congrès pour récupérer, ou éparpiller encore davantage, les communistes en déshérence.

Le 34ème congrès ne sera pas le congrès « ça passe ou ça casse » pour les communistes, mais le congrès-étape où doit s’affirmer beaucoup plus fortement, de façon plus structurée, face à la stratégie de liquidation, le point de vue et l’organisation communistes.

Les délais sont très courts. Nous devons nous tenir prêts à sortir un texte de base commune alternative avant la fin septembre, dans la prolongation et l’amélioration des textes « Remettons le PCF sur les rails de la lutte des classes », « Fiers d’être communistes » et « Colère et espoir » que nous avons présentés et défendus en 2006. Depuis, beaucoup d’autres sections et militants ont manifesté leur volonté de défendre le PCF, grâce notamment à l’appel « Pas d’avenir sans PCF ».

Depuis le 13 juin, camarades responsables de plusieurs sections, nous avons fait circuler un texte portant une analyse de la situation du PCF et une démarche pour l’avenir et le congrès. A ce jour, il a été approuvé, avec des amendements, par 14 organisations du PCF, de la cellule à la Fédération. 15 autres l’ont mis en discussion. Des dizaines de camarades ont individuellement exprimé leur soutien. Nous vous le renvoyons avec les modifications et commentaires. Sur la base de ce texte de cadrage, nous proposons de tenir une

Rencontre nationale de communistes

Vendredi 29 août à partir de 17h00 et samedi 30 août à partir de 9h30,

À Paris, au Patronage Laïque, 72 avenue Félix Faure (métro Boucicaut).

 

Avec l’ordre du jour suivant :

Vendredi 29 août: accueil des participants à partir de 16h00

18h30 à 20h30 : échange sur le PCF et l’UE, un des points cruciaux du congrès

20h30 : dîner fraternel

 

Des hébergements chez des camarades sont possibles. S’inscrire le plus tôt possible, en tout cas avant le 26 août aux numéros ci-dessous.

 

Samedi 30 août :

9h30 : échange sur la préparation du congrès. Quel texte alternatif ? Calendrier d’initiatives à partir de la Fête de l’Huma.

12h00 : point presse

12h45 : déjeuner-buffet

14h30 à 16h30 : expériences de lutte, de vie de nos organisations. Comment progresser dans la coordination et l’échange entre communistes ?

 

Cette rencontre, à deux semaines de la Fête de l’Huma, à une semaine du CN des 5 et 6 septembre qui doit adopter la proposition de base commune, peut et doit nous permettre de nous accorder et de construire un front unitaire pour l’avenir de notre parti, en lien avec notre action dans les luttes.

Ces initiatives ont été décidées après plusieurs assemblées de communistes en Région Parisienne et de multiples échanges avec des camarades de 25 fédérations, sur la base d’un accord. L’une des questions en débat sera de trouver une identification juste, correspondant au rassemblement des organisations du PCF et des communistes que nous sommes.

 

Une permanence est tenue tout l’été : PCF Paris 15 : 01 48 28 60 05  (répondeur), ou 06 76 54 66 62—Emile (jusqu’au 31 juillet puis à partir du 17 août) : 06 10 85 25 10

 

Espérant ta présence, te priant de relayer cette invitation, et te souhaitant de bonnes vacances,

 

Pour la coordination de préparation de la réunion des 29 et 30 août,


Le secrétariat de la section du PCF Paris 15

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans 34ème congrès - préparation déroulement
commenter cet article

commentaires