Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 16:39

Infâme campagne anticommuniste en Allemagne contre la nouvelle députée régionale de Base-Saxe, Christel Wegner.

La direction du nouveau Parti « die Linke » hurle avec les loups !

Il y a moins d’un mois, la liste de coalition menée par le nouveau parti « die Linke » (la gauche) remportait un succès aux élections régionales de Basse-Saxe en atteignant 7% des voix. Parmi les députés nouvellement élus, pour la première fois en Allemagne de l’ouest depuis les années 50, une communiste du Parti communiste allemand (DKP), Christel Wegner, dont nous avions salué l’élection. 

L’offensive anticommuniste n’aura pas tardé. Notre camarade se retrouve depuis quelques jours victime d’une répugnante attaque médiatique et politique. Le prétexte ? Une interview  tronquée au magazine « Panorama » sur la chaîne de télévision ARD. Piégée, undefinedChristel Wegner a été entraînée à dire que dans tout pays, il y avait des services secrets et que cela valait aussi pour des Etats socialistes. A partir de l’expression de cette évidence, les media tentent de faire de notre camarade une nostalgique inconditionnelle de la Stasi. Etc…

 

Christel Wegner, victime d'une odieuse campagne

Le procédé est écoeurant, dans la droite ligne de la tradition de répression anticommuniste en RFA. La direction du DKP, Christel Wegner elle-même, n’ont eu aucun mal à produire leurs positions et analyses politiques sur le socialisme et la démocratie pour contredire les éternelles caricatures.
 

Cette campagne vise le DKP, les idées et organisations communistes mais aussi directement à faire pression contre toute orientation anti-capitaliste du nouveau parti « die Linke », alors que d’importantes luttes sociales se développent contre la politique du gouvernement de grande coalition chrétien-démocrate/socio-démocrate. 

Sur ce dernier plan, elle semble avoir déjà réussi. La direction de « die Linke » a décidé, d’urgence lundi 18 février, d’exclure Christel Wegner de son groupe au parlement de Basse-Saxe, certains dirigeants nationaux allant jusqu’à demander sa démission. 

Ces positions renforcent les inquiétudes sur la nature du nouveau Parti « die Linke » et son évolution à venir. Pilier du Parti de la « gauche européenne », le PGE, dans lequel la direction du PCF a entraîné notre parti, la direction de « die Linke » met résolument le cap vers le conformisme socio-démocrate « européen ». Jusqu’à faire le choix d’hurler avec les loups plutôt que de manifester une solidarité de classe ! 

Des adhérents de « die Linke » réagissent contre cette prise de position. 

Communistes français, assurons Christel Wegner de notre solidarité 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
bonjour

j'ai parlé de votre article sur le logement, dans mon avant-dernière parution

http://r-sistons.over-blog.com

fraternellement Eva
Répondre