Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 12:25

Elections en Russie : fraudes massives. Le PCFR seul parti que Poutine ne parvient pas à écraser.

 

Comme attendu par les commentateurs, les élections législatives du 2 décembre en Russie ont été organisées en plébiscite en faveur de Vladimir Poutine. Son parti « Russie unie » atteint, selon les résultats officiels, 63,3% des voix. Ses deux satellites, étroitement contrôlés, le parti nationaliste de l’extrémiste de droite Jirinovski et le parti « Russie juste » pourront jouer l’opposition de complaisance dans la future assemblée, ayant recueilli officiellement 9 et 7,5%.

 

Le Parti communiste de la Fédération de Russie, le PCFR, obtient, toujours selon les résultats officiels, 11,6% des voix. Compte tenu de l’augmentation affichée du taux de participation, ce score traduit une importante progression en voix sur 2004.

 

Cette progression est en fait beaucoup plus importante, tant la fraude électorale a été massive. La campagne s’est déroulée sous la pression constante du pouvoir. Les media ont été mobilisés de façon outrancière pour appuyer Poutine. Le scrutin lui-même est entaché de toute part.

 

La direction du PCFR dénonçait hier soir de multiples exemples. Dans le district de Krasnoïarsk, le PCFR a obtenu entre 20 et 22% des voix aux élections locales de mars et avril derniers. Six mois plus tard, ses résultats sont rabaissés à 5 à 7%. Les assesseurs communistes ont refusé de signer les procès verbaux presque partout dans le pays. A Moscou, le dépouillement par bureau donnait des résultats allant de 15 à 24% pour les communistes. Les commissions électorales ont ramené en trois heures ces chiffres à 10%. La direction du PCFR a annoncé son intention de contester officiellement ses résultats et d’appuyer son recours par des actions de masse.

 

Toujours est-il que le PCFR apparaît comme la seule organisation politique de Russie susceptible de résister, malgré les pressions, au rouleau compresseur de Poutine, de porter les exigences démocratiques et de défendre les acquis sociaux des peuples de Russie. Alors que nous venons de commémorer le 90ème anniversaire de la Révolution d’octobre, que 16 ans ont passé depuis le putsch d’Ieltsine et la dissolution de l’URSS, cette persistance et même progression du fait communiste en Russie, dans les difficiles conditions actuelles, ne peut que susciter l’intérêt et la solidarité des communistes des autres pays et notamment du PCF.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans Mouvement communiste international
commenter cet article

commentaires

GillesQuestiaux 04/12/2007 10:38

Au dernier congrès à l'AG fédérale de Paris j'avais innocemment demandé pourquoi nous n'avions pas de relation avec les parti russe (et j'aurais pu ajouter, chinois)et Fernanda Maruchielli qui est au CN et qui s'est depuis singularisée par son soutien à Bové (il faut lui reconnître le mérite de la franchise)a accusé le PCFR d'être un groupe fasciste. Il faut en finir avec ces pratiques de diabolisation. Tous les communistes russes ne sont pas engagé par les dérives de quelqusun, et je les péfère de loin au libéraux style "Iabloko" ou Kasparov, héros médiatiques dont le but est d'arriver à terme à la mise hors la loi du communisme à l'échelle mondiale, en pratiquant précisément par ce type d'amalgame.