Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
/ / /
  • André GERIN
  •  Maire de Vénissieux
  • Député du Rhône
  •  
    •  
      •  
        •  
          •  
            •  
              •  
                •  
                  •  
                  • Monsieur Emmanuel DANG TRAN
                  • 130, rue de Catagnary
                  • 75015 PARIS
                  •  
                  •  
    • Vénissieux, le 30 avril 2008

 

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles !

 

Marie-Christine Burricand m’a informé de la rencontre à Paris, ce samedi 3 mai 2008. Je souhaite faire ce message aux participants.

 

Le moment est venu de rassembler les communistes qui veulent, dans leur majorité, que le PCF existe. Le 1er septembre 2007, à Vénissieux, nous avons affirmé notre volonté de coordonner de façon durable et régulière toutes les énergies qui vont en ce sens.

 

Cet objectif est un impératif pour faire face à la logique mortifère dans laquelle veut nous enfermer Marie-George Buffet et l’équipe dirigeante. Le congrès sera un moment de vérité, peut-être celui de la dernière chance : ou ça passe ou ça casse.

 

Nous nous trouverons dans une voie sans issue si nous ne mettons pas un terme à la stratégie d’abandon, de démolition de l’organisation du PCF, si nous ne changeons pas des dirigeants qui n’ont aucune légitimité politique et populaire, si nous ne donnons pas les rênes aux adhérents en soumettant à leurs suffrages directs toutes décisions importantes concernant la politique et l’organisation du parti.

 

Il est grand temps de trancher la question centrale de l’existence du PCF comme force politique nationale, autonome, volant de ses propres ailes et coupant le cordon ombilical avec le Parti socialiste.

 

        Il est grand temps d’estimer si la France a besoin, oui ou non, d’un PCF pour mener la bataille contre la droite sarkozienne, pour reconquérir les classes populaires et le monde du travail, pour porter un projet révolutionnaire.
 

Nous devons dire clairement si au XXIè siècle, le marxisme et le communisme peuvent servir le peuple de France et la constitution d’un nouvel internationalisme.

 

Dans l’attente de connaître vos échanges, on peut imaginer de mettre sur pied une rencontre nationale, avant les vacances d’été, plus large encore que celle de Vénissieux.

 

Pour l’immédiat, il serait bien de faire converger nos efforts sur les trois rencontres nationales qu’organise la direction. Ces rencontres sont prévues le 31 mai à Paris, le 7 juin, à Marseille et surtout le 14 juin pour aborder la question de l’existence du part, à Tours, ville historique du choix de 1920.

 

Pour justifier que ces rencontres ne soient pas l’émanation démocratique des adhérents, la direction annonce qu’elles n’auront aucune « souveraineté ». Néanmoins Marie-George Buffet leur donne quasiment force de loi puisqu’elles sont censées « éviter un nouveau congrès à sec ». Nous sommes dans le déni de démocratie total. Faisons-en sorte que des milliers de communistes réagissent.

 

Amitiés.

 

André GERIN

Partager cette page

Repost 0
Published by