Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 08:18

Un président communiste à l’Assemblée territoriale de Corse

 

L’élection de Dominique Bucchini, dirigeant communiste de Corse, à la présidence de l’Assemblée territoriale, jeudi 25 mars 2010, est un événement marquant.

Contrairement à ce qui s’était passé en 2004, les tractations souterraines n’ont pas inversé le résultat des élections régionales et la victoire de la gauche. La figure d’intégrité que représente Dominique Bucchini, son engagement communiste depuis des dizaines d’années, ont certainement joué.

Pour la Corse, c’est un signal de changement. Pour les communistes français, c’est aussi un signe de ce que peut continuer à représenter le PCF dans les luttes sociales et dans la vie démocratique.

Au 1er tour des régionales, les listes de « Front de gauche », principalement portées par les fédérations du PCF de Haute-Corse et de Corse-du-Sud, avaient à nouveau franchi la barre des 10%.

A la fois symbole et véritable évolution, l’élection de D. Bucchini s’accompagne de l’élection à la tête de l’exécutif de Paul Giacobbi, « radical » de « gauche », connu pour ses positions « libérales ». Les élections ont vu aussi un inquiétant progrès des nationalistes, traduction locale du discrédit national des forces politiques de l’alternance.

La révolution n’a pas encore eu lieu en Corse. Mais une avancée.

Ci-dessous le discours d’installation de Dominique Bucchini repris du très complet site de nos camarades de la section du Cap Corse de la fédération de Haute-Corse du PCF.

Discours d'installation de D BUCCHINI à la Présidence de l'Assemblée de Corse

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans régionales 2010
commenter cet article

commentaires