Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 11:41

« Majorité honteuse » à l’Assemblée, le versant moins glorieux de la « révolution citoyenne » !

 

Pour un Parti, la question du soutien à un Gouvernement se pose nécessairement à partir du moment où il dispose de députés à l’Assemblée nationale. L’épreuve de vérité a lieu au moment du vote de confiance ou d’une motion de censure, voire même au moment du vote du budget en cas de minorité de blocage.

 

Or, que vient de décréter le « leader » Jean-Luc Mélenchon, certainement soutenu par les autres dirigeants du Front de Gauche, avant même que les communistes ne se prononcent ?

 

Il a pris un « engagement solennel », « au nom du Front de gauche » (sic !) : « jamais le groupe du Front de gauche (sic !) ne votera une motion de censure déposée par la droiteSans être membre de la majorité, sans avoir demandé ni obtenu quelque poste que ce soit, nous prenons cet engagement solennel ».

 

Notons la contradictionentre le fait de s’afficher en dehors d’une majorité et le fait de ne pas voter de motion de censure, ce qui revient à soutenir le Gouvernement.

 

Et sur le fond, nous sommes en présence d’un Gouvernement maastrichtien d’austérité. Nous pouvons nous attendre à des restrictions et sacrifices divers, au nom des mots « dette publique et sociale », « compétitivité », « libre entreprise », « Europe » ou encore, plus prosaïquement, « responsabilité ».

L’avenir n’est pas écrit pendant les 5 années à venir. Il y aura des turbulences, des mouvements de fond, à gauche comme de droite. Si 3 millions de salariés sont dans la rue pour s’opposer à un nouvel allongement de la durée de cotisation et à l’application concrète de la « règle d’or » des finances publiques, ce qui équivaut à 50 milliards d’économies budgétaires dès la première année, de quel côté de la barricade les communistes devront-ils, sans sectarisme, se placer ? Du côté de Hollande ?

Sans avoir à en revenir à la période « classe contre classe », entre 1988 et 1993, les députés communistes ont voté par deux fois la censure contre Mitterrand-Rocard-Bérégovoy et leur politique de destruction des acquis sociaux.

Il est parfaitement insensé de dire à l’avance « on ne vous bloquera jamais » aux dirigeants PS. Cela donne le signal que les communistes seront les participants loyaux, avec peut-être des états d’âme, à la majorité Hollande-Ayrault-Aubry. Au motif de la « révolution citoyenne » en 2017 ? Ce n’est pas très mobilisateur !

Il n’est pas question de « faire la politique du pire », mais d’avoir la prétention d’incarner l’espoir d’une sortie du capitalisme. Il s’agirait d’engager le rapport de force, dans une vision dynamique et agissante du peuple, et non de se cantonner au rôle de rabatteur institutionnel du Parti socialiste.

L’avenir de la France dépend du niveau de conscience populaire, de la mise en mouvement de la classe ouvrière.Le communisme s’est toujours construit de manière autonome dans la gauche. Il est une gauche à lui tout seul, et non une simple partie de celle-ci. Ses identifiant sont forts et toujours plus d’actualité : respect de la souveraineté nationale des peuples, refus de la guerre et refus du capitalisme.

 

Dans la période à venir, nous aurons certes besoin du plus de députés communistes à l’Assemblée nationale (et non pas « Front de Gauche », encore moins d’un groupe « Front de Gauche »). Nos élus, nous le savons, sont des points d’appui, et non une fin en soit.

 

Mais nous aurons surtout besoin d’un Parti communiste qui réfléchit et analyse sur des bases marxistes et non opportunistes, porteur de propositions offensives et crédibles, un parti d’organisation et d’action, prenant systématiquement l’initiative des luttes, travaillant à une alliance populaire à la base.

 

Gautier WEINMANN, PCF à LEFOREST (62)

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans Tribunes - Livres
commenter cet article

commentaires

riviere 04/06/2012 15:12

vous devriez ecouter cela,voila le vrai gachis d'une jeunesse
sur l'autel du profit
Lundi 4 juin 2012
Refaire le monde.

Refaire le monde, c'est sur le blog de Paul, en deux chansons que je vous invite à écouter en cliquant sur le lien suivant:



http://paul.kegtux.org/index.php?post/2012/05/31/Viens...-le-monde-est-%C3%A0-refaire

Michel Gourmel 04/06/2012 12:56

BIT/Le Français Gilles de Robien brigue la direction, soutenu par Hollande
D’après une info de Bernard L. Genève (awp/ats) - Le président français François Hollande a exprimé - le 24 mai - son soutien à la candidature de Gilles de Robien à la tête du Bureau International
du Travail (BIT). (NDLR : Sarko l’avait déjà fait depuis décembre 2011) Le Français est l'un des neuf candidats qui devront être départagés lundi pour succéder au Chilien Juan Somavia.
"Dans un contexte de crise économique et sociale, nous avons plus que jamais besoin d'une Organisation Internationale du Travail dynamique et efficace pour nous aider à relever les défis sociaux de
la mondialisation", a affirmé le président français dans un communiqué adressé vendredi aux medias par la mission de France à Genève.
"Le futur directeur général devra donner à l'organisation l'impulsion stratégique indispensable pour moderniser l'OIT et renforcer ses moyens d'action au service d'une mondialisation mieux
maîtrisée, plus juste et équilibrée", a ajouté François Hollande, en appelant tous les partenaires de la France à soutenir Gilles de Robien.
UN RIVAL SÉRIEUX
La veille, l'Allemagne a exprimé son soutien à la candidature française. L'ancien ministre du président Jacques Chirac, de 2002 à 2007, a un handicap, son âge: 71 ans.
Source et suite : http://www.romandie.com/news/n/BITLe_Francais_Gilles_de_Robien_brigue_la_direction_soutenu_par_Hollande70250520121600.asp
B. Lamirand. Source et suite : http://ber60.over-blog.com/article-gilles-de-robien-futur-directeur-du-bit-inadmissible-105937066.html

Depuis le 24 mai, soit 10 jours, l’Huma et le PCF censurent cette info de 1ère importance, qui prouve que Hollande n’a jamais trouvé quoi que ce soit à dire sur la politique scélérate menée par de
Robien quand il était au gouvernement. Pourtant, dans les années 2005-2006-2007, PCF et Humanité passaient leur temps à taper sur De Robien. Mais pour avoir des strapontins électoraux, PCF et Huma
se taisent pour en pas risquer de fâcher Hollande et ne pas perdre de place ! ! !


CENSURE POUR RIEN : Le Britannique Guy Ryder élu à la tête du BIT
L'ancien syndicaliste britannique Guy Ryder et numéro deux du Bureau international du travail (BIT) a été élu lundi à la tête de cette même organisation battant son principal adversaire, l'ancien
ministre français Gilles de Robien…
http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/le-britannique-guy-ryder-elu-a-la-tete-du-bit-28-05-2012-2020991.php