Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 14:36

Présidentielle : le PCF – Mantes-la-Jolie veut un candidat communiste

 

Extrait du Courrier de Mantes, 1er juin 2011

 

La section mantaise du Parti communiste français a adressé à la fédération des Yvelines une motion très critique sur les conditions du scrutin interne qui doit aboutir à la désignation d’un candidat à la présidentielle.

 

Une semaine avant leur conférence départementale qui devait se tenir le 21 mai, les communistes mantais ignoraient encore le lieu de la réunion et les modalités de désignation, dans les sections, des délégués qui devaient s’y rendre. « Nous ne disposons toujours pas d’un tableau départemental récapitulatif comprenant la liste des sections, leur nombre d’adhérents, le nombre de cotisants et le nombre de délégués auquel, sur cette base, les sections ont droit », écrivait la section mantaise dans une motion adressée, le 14 mai, à la fédération des Yvelines. Résultat, aucun délégué mantais ne s’est rendu à ladite conférence.

110602_Marc_Jammet.jpg « La direction du PCF fait comme si tout était acté », déplore le conseiller municipal Marc Jammet. Ce qui paraît joué d’avance en effet, c’est la désignation par le Front de gauche du candidat Jean-Luc Mélenchon. C’est en tout cas le choix de l’appareil du PCF. Or les militants mantais veulent un candidat issu du parti. Cette position a fait l’objet d’une seconde motion : « Il y aura besoin d’une force politique (non diluée dans un Front, résultat d’accords d’appareils) pour défendre en toutes circonstances l’intérêt des gens et construire avec eux (…) une nouvelle société libérée du capitalisme », écrivent-ils. À titre personnel, Marc Jammet milite en faveur de la candidature du communiste « identitaire » Emmanuel Dang Tran.

 

 

MOTIONS ADOPTEES PAR LES COMMUNISTES DE MANTES-LE-JOLIE

Réunis en assemblée générale samedi 14 mai, les communistes de Mantes la Jolie ont adopté à l'unanimité deux motions: sur la démocratie interne et pour un candidat communiste en 2012.

Ils ont également décidé d'engager une campagne pour l'augmentation des salaires à la rentrée prochaine.

Vous trouverez, ci-dessous, les deux motions.

Motion 1. 

Sur la démocratie interne.

Les communistes de Mantes la Jolie se sont réunis aujourd'hui dans le cadre de la désignation du candidat à la prochaine élection présidentielle.

Une telle désignation aurait dû - démocratiquement - être précédée par l'organisation de véritables débats portant sur le fond de notre démarche pour cette élection. Ce n'est qu'ensuite - une fois cette démarche discutée, amendée et validée - que la désignation aurait dû être à l'ordre du jour.

Nous ne pouvons que constater que cela n'a pas été le cas.

Avant même les réunions de notre direction nationale, des négociations avec d'autres forces politiques se sont poursuivies (et les résultats annoncés) sans que les communistes n'en soient informés ni ne soient appelés à en débattre.

Notre quotidien "l'Humanité", pour sa part, se fait globalement l'écho unilatéral du Front de Gauche, du Parti de Gauche et de Jean-Luc Mélenchon taisant du même coup toutes les opinions contraires.

A l'ouverture de la dernière réunion en date du Conseil national, Pierre Laurent a franchi le pas - en s'appuyant sur une soi-disante "large majorité des communistes" - et indiqué sa préférence pour Jean-Luc Mélenchon comme le candidat devant être soutenu par le PCF.

Dans le même esprit, le tiers présent des membres du Conseil national a refusé que la consultation des communistes ait lieu avant la conférence nationale et n'a fait parvenir aux adhérents que sa seule décision sans que les interventions des autres candidats ne leur soient données à voir.

Tout se passe donc comme si l'on avait décidé - en haut lieu - de mettre les communistes devant le fait accompli.

C'est d'autant plus vrai que toutes les questions ne sont pas abordées. Ce serait pourtant nécessaire pour que les communistes puissent se prononcer en toute connaissance de cause.

En effet, si la question de la Présidentielle et de son lien avec l'élection législative (de 50 à 80% des candidats PCF en "négociation" avec les autres forces politiques!!) a bien été abordée (alors que les négociations se poursuivent activement), celles de la participation éventuelle à un gouvernement de gauche, du cap maintenu ou non vers le changement de société, la rupture avec le capitalisme et le rôle de notre parti ne le sont toujours pas.

Autrement dit, quel que soit le résultat de l'élection présidentielle, y'aura-t-il besoin d'une force politique qui continue à informer, démontrer, agir pour une société libérée du capitalisme ou cet objectif est-il abandonné dans la perspective d'un partage du pouvoir? 

Ces réflexions sont tout à fait valides pour ce qui nous concerne au niveau départemental.

Nous sommes réunis le 14 mai. Notre conférence départementale aura lieu le 21 mai sans que nous ne sachions aujourd'hui encore dans quel endroit elle aura lieu.. 

Nous devrions désigner aujourd'hui nos délégués à cette conférence départementale alors que nous ne disposons que depuis trois jours de "la clef" de désignation: un délégué par tranche de 30 adhérents recensés sur le logiciel "Cociel" qui n'est pas consultable à ce jour par les adhérents qui le souhaitent.

De la même manière, nous ne disposons toujours pas d'un tableau départemental récapitulatif comprenant la liste des sections, leur nombre d'adhérents, leur nombre de cotisants et le nombre de délégués auquel, sur cette base, elles ont droit.

En résumé, tout nous porte à penser malheureusement que, sous un masque démocratique, la véritable volonté à l'œuvre est de faire dire aux communistes ce qu'on a décidé en leur nom sans jamais les consulter véritablement.

Motion 2

Pour un candidat communiste en 2012

Réunis le 14 mai 2011 en assemblée générale, les communistes de Mantes la Jolie se prononcent pour un candidat du Parti communiste en 2012.

Ils estiment qu'une telle candidature conserve toute son utilité aujourd'hui.

Loin d'être indifférents au résultat final de l'élection présidentielle, ils estiment que ce résultat ne peut être une fin en soi au risque de créer, à nouveau, de graves désillusions que les citoyens nous feraient payer très chers - à juste raison.

L'élection présidentielle est un moment électoral important - comme l'est à un autre niveau et sans lien mécanique entre les deux, l'élection législative.

Aujourd'hui notre peuple subit tous les méfaits d'une politique menée par un gouvernement de droite et il aspire légitimement à en changer. Mais il veut en changer pour vivre mieux, être enfin écouté.

Cela sera-t-il le cas demain même avec un Président de la République socialiste? 

A l'évidence non. Et si, bien entendu, pour le 2° tour, les communistes de Mantes la Jolie appelleront à battre le candidat de la droite resté en lice, ils estiment qu'il y aura besoin d'une force politique (non diluée dans un Front, résultat d'accords d'appareils!) - le Parti communiste français - pour défendre en toutes circonstances l'intérêt des gens et construire avec eux, pas à pas, à leur rythme, une nouvelle société libérée du capitalisme.

Cette utilité du Parti communiste - et de son candidat - ne peut être bradée.

Il n'est que temps, au contraire, de la "donner à voir", d'en débattre avec les citoyens pour aboutir à un bon score du PCF au 1° tour des élections présidentielles. Un bon score qui sera précieux pour les luttes futures.

Dans cet état d'esprit, l'assemblée générale des communistes de Mantes la Jolie décide d'engager à la prochaine rentrée une campagne pour l'augmentation des salaires et pour sa nécessité pour toute notre société.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans 2012 : Consultation PCF
commenter cet article

commentaires

anne marie 02/06/2011 15:10


il vaut mieux un candidat comme chassaignes qui represente le peuple que melenchon un aboyeur populiste qui ne propose rien du tout et qui se trouve sur les paroles,avec la marine