Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 17:22

A l’attention de Danièle Lebail-Coquet

Secrétaire départementale du Rhône

Le 30/09/09

 

 

 

 

Chère camarade,

 

Nous sommes maintenant à quelques semaines de décisions importantes concernant la bataille des communistes aux élections régionales de mars 2010 et nous te faisons part de notre inquiétude quant à l’organisation par la fédération d’un débat réellement démocratique qui permette aux communistes de décider du contenu de leur campagne, de la forme de leur liste et des alliances éventuelles,  des femmes et hommes qui porteront leurs couleurs.

La situation sociale et politique est marquée par l’aggravation des difficultés pour les familles populaires et les salariés. L’emploi est sacrifié, le racket sur les salaires se poursuit.

Le gouvernement s'attaque violemment aux services publics pour libérer de nouveaux terrains pour faire du profit .

Au travers de la réforme annoncée des collectivités territoriales, c'est le socle même de la république qui est menacé. Sous couvert de simplifier les institutions, il s'agit d'éloigner un peu plus les citoyens des décisions, de substituer aux élus locaux des élites technocratiques intouchables, de priver les collectivités locales de moyens d'intervention au service des habitants.

Si la colère et l'action ont été largement présentes ces derniers mois, elles n'ont pas permis de faire reculer le gouvernement

La victoire en trompe l'oeil du parti de Sarkozy aux européennes laisse un sentiment amer. Des millions d'électeurs du Non se sont abstenus, faute de trouver l'offre politique correspondant à leur colère et à leur rejet de la construction européenne.

La volonté d’agir est pourtant bien là, la preuve en est la mobilisation citoyenne contre la privatisation de la poste dans laquelle les militants du PCF ont pris toute leur place.

Dans ces conditions, faisons des élections régionales un grand moment de rassemblement, de résistance au patronat et à la droite, d'expression de la colère populaire, de volonté d'une politique au service du peuple.

Sur l'emploi, la formation, l'industrie, les transports, la santé, les collectivités locales, les services publics... portons une bataille communiste avec des propositions de transformation sociale qui rompent   avec le capitalisme.

Le choix ne se limite pas entre la reconduction d'une alliance obligée avec le PS ou l'enfermement dans la gauche de la gauche, qui plus est en-deçà de notre représentativité réelle, comme cela s’est passé pour le grand sud est aux élections européennes, pas plus que dans des alliances à géométrie variable et à courte-vue.

Nous considérons que toute les options doivent être mises en débat quant à la bataille des régionales

Nous faisons la proposition d’une liste de large rassemblement conduite par un communiste et la démocratie exige que cette option soit mise en débat.

Un premier comité départemental s’est tenu le 3 septembre, marqué par une très faible présence des membres du CD (moins de 20), la totale absence d’élus régionaux, la participation de deux membres seulement de l’exécutif départemental qui n’ont pas répondu aux questions des militants présents.

Dans ta lettre du 18 septembre aux membres du CD et secrétaires de section, tu annonces  un comité départemental le 21 octobre limité à un rôle d’enregistrement des discussions dans les sections.

Tu annonces aussi que le prochain Comité National fera une offre politique qui sera soumise à consultation des communistes à mi-novembre avec une conférence régionale.

Les communistes du Rhône peuvent-ils faire des propositions précises au Conseil National quant à ces élections et à la définition des différents choix que les communistes devront trancher ?

Une consultation des communistes aura-t-elle lieu en novembre ? Comment sera fixée la participation des communistes à la conférence régionale et comment sera organisée la discussion  dans ces conférences ? Qui décidera au final ?

Nous demandons donc :

  • Une assemblée générale des communistes du Rhône avant le Conseil National des 24 et 25 octobre. Il est indispensable que les communistes du département puissent débattre tous ensemble sans filtre et à égalité et ce d’autant plus que la faiblesse du Comité départemental laisse sceptique quant à sa capacité à animer la discussion démocratique. Compte-tenu du calendrier serré, nous faisons la proposition que cette assemblée générale ait lieu le 21 octobre.
  • Des propositions précises quant aux différents moments de consultation des communistes et processus démocratique de décision, propositions soumises à la discussion des communistes.

Dans l’attente de ta réponse, reçois chère camarade nos fraternelles salutations.

 

Cette lettre est signée à ce jour par :


Eliane BARNAUD, Sylvie BENOIT,Nathalie BIGATTI, Jacques BONNET, Mô BOUTALEB, Pascal BRULA, Piétro BRUNDU, Daniel BUISSONNET, Marie-Christine BURRICAND, Marie CAZORLA, Blandine CHAGNARD, Edith CHAGNARD, Jean-Louis DELEGUE, Christian FALCONNET, Laurent FERRUS, Gisèle GASCON, André GERIN, Claude GUILLOT, Martine JARDIN, Bernard LEMEE,Andrée LOSCOS, Raymond LOISON, Assumpta LOPIN, François MARQUES, Georges MARRON, André MARTIN, Didier MAZANON, Pierre-Alain MILLET, Jean MOLLARD, Gilbert MOZZANEGA, Germaine PATUZZI, Raoul PATUZZI, Alain PICARD, Michèle PICARD, Sylviane PLAT, Jacques REFFO, Zinette REFFO, Gilbert REMOND, Daniel REYNOUD, Youssef SEKOUR, Christian SERVE, Henri THIVILLIER, Serge TRUSCELLO, Armand VERNUSSE, Jean ZUNINO

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans régionales 2010
commenter cet article

commentaires