Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 21:05

Consultation PCF – débat présidentielles 2012

 

MASLONKA Philippe, section de LIMEIL-BREVANNES, fédération du Val-de-Marne

 

Le débat des présidentielles s’impose aux citoyens, aux communistes.

Je n’approuve ni la forme, ni le fond du débat proposé par la direction du PCF.

Les communistes voient leur souveraineté esquivée. Pourtant le PCF a aussi la responsabilité de porter une autre perspective en rupture totale avec, tout ou partie du consensus d’aménagement de politiques nationales, européennes entièrement vouées au Capital.

Le PCF n’a rien retenu de la Gauche plurielle, des Collectifs antilibéraux. Tout cela a mené à l’impasse, au retour de la Droite à tous les pouvoirs en France.

Oui, le PCF peut et doit aussi rassembler, réunir, confronter et faire débattre des gens qui déplorent le passé, souffrent et luttent au présent, mais qui ont droit de croire en l’avenir.

Or celles et ceux qui luttent sont ignorés dans ce débat. Les consensus, de Droite, du Centre, des Verts, du PS, et du PGE autour d’aménagements politiques entrent en violation avec les volontés populaires exprimées par les peuples contre MAASTRICHT, LISBONNE.

L’UE, ses traités, ses directives, sa monnaie unique, sa BCE, doivent être combattus.

Le Front de Gauche n’apporte aucun signe de rupture. Comment combattre le Pacte sur l’Euro sans s’opposer à l’EURO ? Qu’apporte l’Europe Sociale aux « fin de droits » en France, aux jeunes, aux femmes dans la précarité ?

Jean-Luc Mélenchon est le chef d’une alliance étriquée, d’une autre force social-démocrate, dont le langage populiste ne peut tromper sur son intention de phagocyter le PCF, son histoire, son présent, son avenir.

L’actualité des entreprises, des quartiers, des campagnes, montrent le besoin d’organiser l’engagement contre les intérêts financiers du Capital et de ses conséquences. 

Marx n’est pas mort, REVE général, des slogans vus dans les manifs et venus du peuple.

Tout cela me conduit à proposer la candidature d’Emmanuel Dang Tran, membre du Conseil national du PCF, âgé de 39 ans, hors de tout appareil, sans cumul de mandats ou de titres, mais engagé comme moi à organiser et rendre possible un autre avenir avec le Peuple de France.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans 2012 : Consultation PCF
commenter cet article

commentaires

cotty jean-louis 20/05/2011 13:01


Décidément je vais de surprise en surprise non contente de supprimer mes messages, orange mets dans les spams le site! bravo la démocratie. Mon plein accord avec l'intervention de Maslonka
Philippe.