Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 20:51

Ni laisser dépasser, ni laisser embaumer Lénine !

 

Nous retransmettons la conférence que Jean Salem, professeur de philosophie, a prononcée au siège du PCF le 22 juin 2011.

 

Jean Salem est de ceux, des rares, qui n’entendent pas laisser Lénine parmi les « chiens crevés » de l’histoire. La criminalisation du communisme, sans parler de celle du « socialisme réel », idéal dénigré par certaines directions communistes elles-mêmes, y conduit au bout de 25 « années de plomb ».

Il est temps de revenir sur l’actualité entière de la pensée de Lénine, avec laquelle le conférencier, auteur de plusieurs ouvrages, s’est longuement familiarisé.

L’impasse des révoltes de cette année 2011 y ramène tout autant.

« Lénine et la Révolution » : l’intitulé de la conférence renvoie au titre du livre de Jean Salem de 2006 (édition Encre Marine).

L’auteur reprend ce qu’il a résumé en six thèses de Lénine :

1- La Révolution est une guerre, la politique suivant l’art militaire. 

2- La Révolution politique ne peut être qu’une révolution sociale.

3- L’existence d’un parti d’avant-garde est nécessaire à ces batailles.

4- Ce Parti d’avant-garde doit trouver les mots d’ordre correspondant à la situation politique objective et à la vie des peuples.

5- La révolution va avec, nécessite même, une lutte pour des réformes, aussi loin de l’anarcho-syndicalisme que du réformisme.

6- A l’ère des masses, la politique commence là où des millions d’hommes se lèvent en observant le déplacement tendentiel des foyers de la révolution vers les peuples dominés.

Son écoute, argumentée d’exemples présents, est parlante.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans THEORIE - SOCIALISME
commenter cet article

commentaires

cotty jean-louis 17/08/2011 19:54


Vladimir Ilich Oulianov a marqué par son action révolutionnaire le vingtième siècle.S'appuyant résolument sur le marxisme par une étude appronfondie du Capital, il a consacré toutes ses forces à la
révolution et l'alliance indisociable de la classe ouvrière et de la paysannerie."Mon plus grand désir,mon plus grand rêve est de pouvoir écrire pour les ouvriers!"s'exclamait-il.Je propose à ceux
et celles que cela intéresse.V.Lénine essai biographique Editions du progrès daté de 1963.