Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 18:25

Motion adoptée le 28 avril 2011 par la section du PCF de Lavaur (Tarn)

Les camarades  ont  souhaité mettre par écrit leur analyse de la situation politique et leur avis sur la préparation de l’élection présidentielle :

Pour la 3ème fois consécutive, le Front de gauche n’a pas fait la preuve de sa capacité à rassembler puisqu’il fait 120000 voix de moins que le PCF en 2004 et 350 000 voix de moins par rapport à 2008.

Pourtant les communistes ne sont pas invités à faire un bilan sérieux de cette stratégie de fusion du PCF  au premier tour  dans le Front de gauche. La direction annonce  systématiquement après chaque élection que c’est un succès et qu’il faut continuer. Or aucun congrès n’a mis cette stratégie en discussion. Tout est fait pour forcer la main aux adhérents, et les contraindre à choisir lors de la consultation du mois de juin entre  Mélenchon et André Chassaigne, tous deux partisans du front de gauche.

Dans le même temps pour faire semblant d’être démocratique, la direction  nous demande de prendre des initiatives  pour  construire avec les citoyens  un “programme partagé”!

Ces méthodes choquent et démobilisent les militants.

Des luttes se mènent dans tous les secteurs, le mécontentement est profond en France, les peuples d’Afrique du Nord cherchent les chemins de leur émancipation dans des mouvements durement réprimés. Quel est le positionnement de notre direction, quelles actions fortes en rupture avec le capitalisme propose-t-elle? Aucune. La seule activité consiste à négocier avec les partenaires du Front de gauche  pour les législatives.

Il n’est pas étonnant que la moitié des électeurs s’abstiennent, que d’autres notamment des jeunes ne se fassent pas inscrire et que 36% (des votants) selon les sondages votent FN parmi les ouvriers.

C’est bien parce que notre Parti au plan national ne se pose plus comme le défenseur des plus exploités, ne cherche plus à rassembler sur des mots d’ordre en rupture avec le capitalisme, des mots d’ordre qui permettent aux salariés de se défendre, et d'acquérir la conscience politique nécessaire pour en finir avec la société capitaliste.

Le Front de gauche n’est qu’une machine électoraliste tournée vers le PS; c'est l'ossature même de la stratégie de compromis imposée aux communistes par notre direction.

La direction, ayant abandonné la théorie marxiste est en train d’opérer la métamorphose du Parti rejetée par les adhérents en le transformant en un parti comme les autres uniquement orienté vers les élections et les enjeux institutionnels.

Cette orientation politicienne contribue à l’abaissement du débat politique et le réflexe  « tout sauf Sarko » favorisant la social-démocratie et les désillusions.

Les camarades sont bouleversés à l’idée qu’ils ne pourront plus voter communiste si la direction continue d’imposer sa stratégie de front de gauche.

Nous n’avons rien à faire avec ce maastrichien qui est pour l’intervention militaire en Libye, ni avec tel ou tel dirigeant du PG, qui utilise notre logo le temps d’une élection pour tromper les électeurs tout en disant que nous sommes morts.

Nous demandons à notre direction d’abandonner cette stratégie du Front de gauche si éloignée de la raison d’être du PCF et toute stratégie d’effacement de notre parti.

La dilution-disparition du PCF dans le Front de gauche laisserait le champ libre à la droite et au PS. Ce serait catastrophique pour les travailleurs qui n’auraient plus d’outil idéologique et politique pour se battre.

La même stratégie en Espagne et en Italie a abouti à la quasi-disparition du PC que certains camarades essaient de reconstituer dans certaines régions d’Espagne.

En conclusion, nous voulons en finir avec une stratégie électoraliste : les élections ne doivent être qu’une  occasion de relayer la stratégie révolutionnaire du parti dans les luttes.  

Nous ne voulons pas d’une participation à un gouvernement de la gauche plurielle.

Nous voulons un Parti qui assume son rôle : rassembler les exploités sur des mots d’ordre de lutte dans le but de la transformation de la société ; se battre pour une société socialiste.

Nous voulons un Parti de lutte qui organise des actions pour les renationalisations en premier lieu  celle des banques.  

Nous voulons un Parti qui rejette l’UE du capital et l’illusion de l’Europe sociale.

Nous voulons un Parti qui affirme sa solidarité internationaliste par des actions.

Des camarades se souviennent des actions menées en solidarité avec le peuple algérien et le peuple vietnamien.

Les révolutions arabes nous interpellent, notre devoir est de mobiliser le peuple français et d'organiser la solidarité avec les peuples arabes en marche vers la démocratie contre l'alliance entre l’impérialisme, les régimes réactionnaires arabes et Israël.

Au delà des déclarations de foi. On ne doit pas laisser ces peuples seuls face aux régimes arabes en place et aux anciennes puissances coloniales, qui veulent établir un nouvel ordre impérialiste au niveau mondial, en l'occurrence en Afrique du Nord. La lutte des classes est aussi internationale.

Pour nous le renforcement du PCF sur le plan idéologique et politique est une priorité.

C’est  pourquoi les animateurs de notre section ont décidé de soutenir la candidature d’Emmanuel Dang Tran pour l’élection présidentielle de 2012.

Nous demandons que le bulletin de vote comporte les noms de tous les candidats et que le texte expliquant les raisons de la candidature d’Emmanuel soit envoyé à tous les adhérents.

Motion de la section de Lavaur réunie le 28/04/11

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans 2012 : Consultation PCF
commenter cet article

commentaires

cotty jean-louis 03/05/2011 11:43


Excellente initiative de la section du PCF de Lavaur Tarn, voilà qui exprime avec réalisme mon ressenti personnel.