Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 15:15

La Fête de l’Huma ne restera la Fête de l’Huma que parce qu’elle restera la Fête du PCF

Il y a 80 ans, en 1930, le PCF organisait à Bezons la première Fête de l’Humanité. L’Humanité était l’organe central du Parti depuis sa fondation au Congrès de Tours. La Fête s’est inscrite, à la suite de la création des Comités de défense de l’Huma, les CDH, en 1929, dans la mobilisation contre la tentative d’écrasement par la réaction du journal du Parti révolutionnaire. A partir de cette origine, la Fête a connu un développement extraordinaire pour devenir un immense événement populaire et politique.

La Fête de l’Huma n’a jamais été une fête comme les autres, ou un festival. Elle cesserait d’être elle-même si elle le devenait car elle est indissociable de son identité politique communiste. Elle porte toute l’histoire du Parti, de son parti pris des travailleurs, de son ouverture culturelle. Elle n’est pas d’abord une fête de professionnels, ni même de bénévoles mais de militants. L’affaiblissement du Parti, sa perte d’identité ont certes fait reculer ce caractère unique ces dernières années.

Mais c’est cette fête, leur fête, liée à leur parti, à leur journal que les communistes et nombre de leurs sympathisants veulent défendre.

C’est une fête communiste, donc ouverte à tous. Mais on se demande qui a pu avoir l’idée d’inviter officiellement l’an dernier Eric Woerth pour un débat sur « Comment sortir de la crise ? ». Ses idées, on les entend partout ailleurs ! Dans le cadre de la « Mutation », maintenant des « transformations » du PCF, l’Humanité a cessé d’être officiellement l’organe central du PCF, puis le journal du PCF, tout en restant la propriété à 80% du Parti. Certains voudraient maintenant en faire le « Journal de la gauche » et faire de la Fête de l’Huma la « Fête de la gauche ». Quel contresens !

Les adhérents des organisations de gauche sont bienvenus à la Fête. Mais ce ne sont pas des notables avec des écharpes d’élus qui tiendront les stands. Transformer la Fête de l’Huma en Fête de la gauche, ce serait finir de tuer tout ce qui en fait sa spécificité, sa richesse pour le peuple et pour ses luttes. Il ne faudra pas laisser faire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans PCF - Presse - Huma
commenter cet article

commentaires