Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 21:12

 

« Les grands faits et les grands personnages se produisent, pour ainsi dire, deux fois : la première fois comme tragédie, la seconde comme farce. »

Karl Marx, le Dix-Huit Brumaire

 

« Il faisait l'histoire et j'ai appris comme un fou en le regardant faire »

Jean-Luc Mélenchon, à propos de François Mitterrand

 

« Notre objectif fondamental, c’est de refaire un grand Parti socialiste sur le terrain occupé par le PC, afin de faire la démonstration que, sur les cinq millions d’électeurs communistes, trois millions peuvent voter socialiste. »

François Mitterrand, Discours prononcé devant le congrès de l’Internationale socialiste, le 27 juin 1972 à Vienne quelques heures après avoir signé le Programme commun.

 

Mitterrand au congrès d'Epinay de 1971 s'exprimant devant une cohorte de notables socialistes : « Celui qui n’accepte pas la rupture, celui qui ne consent pas à la rupture avec l’ordre établi, politique, cela va de soi, avec la société capitaliste, celui-là, je le dis, il ne peut pas être adhérent du Parti socialiste. » 

 


 

Tribun du peuple ou bateleur de foire? Mélenchon fait assaut de démagogie et d'emphase lyrique pour amadouer la volaille communiste et ouvrière: « Je pense à vous travailleurs et travailleuses de Merlin-Gérin qui fabriquez chaque année 32 millions de pièces, qui avez les doigts et les épaules si gourds et si déformés de ce travail  »

 

«  Nous nous flattons d’être aux cotés des travailleurs de la Celanese a coté de Pau et nous leur disons les yeux dans les yeux : Dans votre malheur, lorsqu’on ferme votre entreprise, nous savons que quand vous vous battez, vous défendez l’intérêt général, celui de la République Française, celui de l’Europe. (...) Votre patron aux Etats-Unis qui a décidé de rapatrier le carnet de commande et les brevets sortis de l’intelligence du travail collectif des ouvriers de la Celanese, des ingénieurs et des chercheurs se sera approprié le meilleur, vous laissant sur le carreau. Et quand  nous, nous vous disons : au moins, assumez votre dignité d’être libre, lorsque vous prendrez votre bulletin de vote, vous voterez pour les châtier. »  

Travailleurs, travailleuses licenciées de toutes les industries, dans votre malheur, le Front de Gauche est à vos côtés, vous pourrez "châtier" les patrons... dans le secret de l'isoloir! Le Front de Gauche se dévoile: une grossière opération de récupération électoraliste au service d'une branche de la social-démocratie, dans laquelle le PCF n'a décidemment rien à faire.


 

  En lien :

Difficile de trouver meilleurs arguments contre la stratégie du Front de gauche que ceux que M. Mélenchon nous donne de lui-même.

Jean-Luc Mélenchon : « Maastricht est un compromis de gauche ».

Opération Mélenchon

Le PCF dans un « parti de la gauche » avec Mélenchon : non merci !

 

Communistes, nous ne pouvons pas nous contenter d’être présents « aux côtés » de ceux qui luttent. Notre raison d’être, c’est de contribuer, sur la base d’un contenu politique, à ce que les luttes gagnent, construisent l’alternative, c’est de rechercher les convergences de lutte, l’unité d’action.

Tout le contraire de la démarche ouvertement électoraliste de Mélenchon, pour ne citer que lui mais on pourrait citer certains soi-disant « anticapitalistes », qui renvoient tout à 2012.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans PCF
commenter cet article

commentaires

cotty jean-louis 28/02/2011 20:16


Mr Mélenchon est un politicien qui veut se servir du pcf pour assurer ses ambitions politiques, en cela la myopie de l'instance dirigeante est flagrante! quelques strapontins ministériels, et on
continuera avec le front de gauche à gerer loyalement les intérêts du grand Capital. De cela le peuple Français n'en veut pas! et la poussée de Marine Lepen est à ce point significative de la
dérive néo-pétainiste auquel une frange non négligeable de l'électorat populaire risque d'être entraîné, avec un abstentionnisme élevé, et une multiplication des candidatures, seul le parti
communiste est capable de rassembler sur des bases anti-capitalistes et marxistes!! Mais hélas, son poids politique s'est considérablement affaibli.. Aussi il est encourageant que ce site nous
ramène sur les rails de la lutte de classe. Seul les salarié-es peuvent signifier leur refus par un vote massif, mais encore faudrait-il que le rapport de forces s'inversa,il semblerait que les
conditions ne soient pas encore réunies....