Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 19:18

Juin 2010 : un congrès extraordinaire expédié en deux mois ?

 

Les lecteurs de l’Humanité Dimanche daté du 7 janvier 2010, dont les membres du Conseil national du PCF, pourront lire et apprendre que le « 35ème congrès du Parti communiste français » figure sur l’agenda de juin 2010.

 

Statutairement, c’est pourtant le CN qui doit le décider et la question n’y a pas été abordée.

 

Le Comité exécutif doit savoir que les communistes seront engagés dans la campagne des régionales et dans les luttes d’ici fin mars.

Cela laisse deux mois et demi au mieux pour la préparation du congrès extraordinaire.

 

C’est sans doute un temps suffisant pour acter le remplacement annoncé comme secrétaire national par Pierre Laurent de Marie-George Buffet qui souhaite se consacrer à d’autres fonctions. Certes les statuts de 2001 stipulent que le secrétaire national est élu directement par le congrès. Mais cela seul vaut-il l’investissement?

 

Sinon que veut-on régler en 2 mois ?

Ces « transformations » du parti qui complétaient au 34ème congrès la « métamorphose », mot abandonné devant le rejet des communistes. La commission créée ad hoc s’est à peine réunie. Ce serait un vrai coup de force.

 

S’agit-il alors d’inscrire dans le marbre d’un congrès la ligne stratégique du Front de gauche en vue des élections présidentielles et législatives de 2012 ?

Ce serait plus encore qu’un coup de force !

La préparation politicienne, lamentablement laborieuse, des listes pour les régionales du « Front de gauche » suscite, dans toutes les régions, la colère et l’exaspération des communistes, l’incompréhension de beaucoup de ceux qui se reconnaissent dans le parti.

 

La stratégie du « Front de gauche » se dévoile : c’est le choix de laisser « plumer la volaille communiste » par une branche dissidente de la social-démocratie pour parfaire la « mutation-disparition » du PCF.

 

La crise du Parti s’accentue devant les incohérences, les tensions qui se développent, plus gravement encore avec son éloignement du terrain des luttes.

 

Une remise à plat totale de cette stratégie d’effacement du PCF et de ce qu’il représente est plus que jamais nécessaire.

 

Mais il y a tout à redouter qu’un congrès précipité vise à maintenir la même ligne destructrice, de plus en plus désavouée, même au prix d’un rafistolage.

 

Ce n’est pas ce dont ont besoin les communistes et le pays.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
<br /> une véritable entreprise de démolition du PCF est en cours avec le front de gauche! en violation avec les statuts du part et cela prouve un antidémocratisme constant du journal l'humanité qui<br /> anesthésie les vrais problèmes de fond.<br /> Halte à la dérive droitière de nos dirigeants.<br /> Jean-Louis<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> les liquidateurs sont à l'oeuvre, déjà se profile avec le front de gauche, la disparition du PCF en tant que parti révolutionnaire!!L'humanité ne remplit plus son rôle de journal démocratique, mais<br /> d'étouffoir du malaise profond de notre peuple, au premier rang des millions de salarié(es) qui se trouvent plongé(es) dans des conditions de vie épouvantables, chomage massif,logements<br /> inabordables, une véritable revanche des capitalistes s'opèrent sous nos yeux. Malheurs aux exploité(es)aux sans grades, à ceux pour qui chaque jour représentent un véritable combat pour<br /> survivre!!<br /> Je lis l'humanité du jeudi 7 janvier page vingt"Une petite éclaircie pour l'humanité"ou Patrick Le Hyaric à l'occasion de ses voeux de Nouvel An, l'ancien siège du journal à été vendu. quel prix?<br /> les lecteurs et lectrices n'en sauront rien!!!"le dirigeant de l'entreprise" je cite mot à mot. "Cette vent va permettre de mettre les journaux:" dans une sécurité juridique et aussi<br /> économiquerelative,puisque nous allons pouvoir rembourser la quasi totalité de nos dettes"<br /> Il va sans dire que je suis très inquiet de l'évolution de notre parti qui devient de plus en plus anti-démocratique, et qui fait fi de l'opinion des adhérent(es(.<br /> La décision en catimini parl'HD du 7au 13janvier 2010 dans la rubrique Agenda! montre le mépris sidérant concernant la tenue en Juin du 35ème Congrès du PCF est l'expression flagrante de la dérive<br /> droitière de certains de nos dirigeant(es).<br /> Nous sommes à la croisée des chemins, plus que jamais chaque communiste doit compter pour un(e).<br /> Jean-Louis<br /> <br /> <br />
Répondre