Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 19:03

Hommage à notre camarade André Prenant

 

PRENANT_ANDRE.jpgAndré Prenant est décédé à l’âge de 84 ans. Ses obsèques ont eu lieu mardi 30 novembre 2010.

Les animateurs de ce site, notamment la section du PCF Paris 15ème, saluent la mémoire de leur camarade.

 

Ces dernières années, nous nous sommes retrouvés ensemble, encore un peu plus.

 

André a fait parti de ceux qui se sont opposés avec force et arguments au processus en cours de mutation-liquidation de notre parti. Adhérent à la section de Jussieu (Paris Vème), il a participé à partir de la fin des années 1990 à « l’appel des 500 » puis des « 700 » communistes parisiens des entreprises et des quartiers pour défendre le PCF à Paris contre la ligne de la gauche plurielle Hue-Gayssot-Buffet. Après la dissolution de la section de Jussieu, il s’était retrouvé littéralement sans carte, sans que cela n’émeuve les directions parisiennes…

André avait su caractériser la « mutation » et le recul démocratique qu’elle a représenté par rapport au centralisme démocratique. La nouvelle organisation était selon lui conçue à deux niveaux : d’un côté, la terre, avec les militants, de l’autre le ciel, avec les dirigeants mutants et, entre les deux, aucune passerelle !

 

D’un abord simple, d’une réflexion toujours enrichissante, André était un camarade qui avait connu bien d’autres combats avec le Parti, dans sa vie.

Très jeune, il s’était retrouvé dans les rangs de la Résistance, organisateur notamment dans la Haute-Saône aux côtés de Pierre Durand. Il avait adhéré au PCF en 1945.

Géographe passionné, spécialiste renommé de l’Algérie, André a participé sans cesse et ardemment au combat anticolonialiste. Il a laissé de nombreux articles et ouvrages qui font référence.

Dans le Parti, il ne s’est jamais laissé taire.

 

Profondément attristés, nous adressons toutes nos condoléances à Michèle, son épouse, à ses enfants et à tous ses proches.  

 

André était le fils de Marcel Prenant, le grand biologiste et dirigeant du Parti, résistant déporté à Neuengamme qui su expliquer l’aberration des thèses de Lyssenko et de Staline contre la génétique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans Assumons l'histoire du PCF
commenter cet article

commentaires

cotty 01/12/2010 22:35


HONNEUR POUR CE CAMARADE QUI A SUT DEFENDRE SON IDEAL, contre les liquidateurs et mutants.