Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 19:24

Que l’arbre ne nous cache pas la forêt !

blog de Jacques Cros


freche_cros.jpgLe dernier dérapage de Frèche avec ses propos sur Laurent Fabius semble avoir mis le feu aux poudres chez plusieurs socialistes. C’est vrai qu’ils font suite à une série de prises de positions qui sont pour le moins inquiétantes, notamment l’emploi de l’expression « sous-hommes » pour désigner certains de nos concitoyens. Sa justification de l’idéologie colonialiste avec son projet d’un musée de la présence française en Algérie était déjà dans cette optique.


Mais ce qui me paraît l’essentiel c’est l’engagement du parti socialiste, et plus généralement de la social-démocratie, même quand ses tenants ne sont pas encartés au PS, dans la construction d’une Europe ultralibérale. Si on voulait se situer par rapport à cette donnée on dépasserait les petits jeux politiciens auxquels se livrent des personnels politiques en quête de places. Alors reconnaissons que ce qui est en cause dans le mécontentement perceptible à propos du président sortant et candidat à sa propre succession c’est, par delà son autoritarisme et ses diverses déclarations, parfaitement condamnables au demeurant, son acceptation et celle de ses amis d’un système économique et social en fin de course.


Oui, plutôt que de camoufler les problèmes de fond derrière les excès de langage de Frèche, posons les vraies questions, celles de la crise d’un monde à bout de souffle parce que construit sur une logique, celle de la recherche du profit le plus grand dans le temps le plus bref, qui a atteint ses limites. Mettre à la place du roi Georges, Paul, Pierre ou Guillaume (ou Hélène voire René) pour diriger la Septimanie ne règlerait pas grand-chose si on n’affrontait pas la réalité de cette crise, dans son ampleur et sa nature.


Frèche n’est certainement pas plus raciste que la moyenne des Français – il serait d’ailleurs plus sioniste qu’antisémite – mais il se place dans un registre idéologique et dans des renoncements qui nourrissent, suivant les cas, racisme anti-arabe, racisme anti-black ou antisémitisme. Dans tous les cas des tendances xénophobes.

De grâce arrêtons de faire du cas Frèche la question des questions et analysons la situation politique et répondons aux exigences de rupture qui frappent à la porte de l’histoire. Ne réduisons pas le débat à une discussion byzantine sur la phrase « Ce mec, il a une tronche pas très catholique », même si elle est difficilement acceptable dans la bouche d’un président de région. Il y a mieux à faire, le plus urgent c’est de reconstituer un parti révolutionnaire mis à mal par des années de gestion des affaires de la bourgeoisie via ses alliances électorales avec le parti socialiste ou ses ersatz.

 

Jacques Cros

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans Elections 2007-2011
commenter cet article

commentaires