Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 16:40

Elections en Sarre : Le soufflé « Die Linke » continue de se dégonfler en Allemagne

 

Les élections dans la région allemande de la Sarre ont eu lieu le 25 mars 2012. Les résultats ont traduit :

-          une poussée de l’abstention, de 32,4% en 2009 à 38,4 en 2012

-          un maintien de la droite de Mme Merkel qui passe de 34,5% à 35,2%

-          une forte progression des sociaux-démocrates, de 24,5% à 30,6%

-          un effondrement des libéraux (9,2 à 1,2) dont les voix sont à retrouver vraisemblablement dans le parti « pirate », à l’identité tout à la fois libertaire, conformiste et branchée sur internet, qui enregistre 7,4% des voix. 

 

Notre attention se porte spécialement sur le résultat du parti de « gauche », « die Linke ».

Son co-fondateur, Oskar Lafontaine a dirigé le parlement local de 1985 à 1998 comme socio-démocrate. Cette influence avait permis d’obtenir en 2009 un résultat de 21,3% pour Die Linke.

 

En moins de 3 ans, le repli est brutal : Die Linke perd un tiers de ses voix (114.000 à 77.000) et se retrouve à 16%. En 2011 et 2012, des reculs de même proportion ont été enregistrés à Berlin, Brême, en Bade-Wurtemberg ou en Rhénanie-Palatinat, encore plus nets si on compare avec les élections législatives de 2009 (Sarre : 124.000 voix).

 

120403_Sarre.jpgDie Linke est le « modèle allemand » pour les autres partis du PGE dont le Front de gauche français et le PCF.

Jean-Luc Mélenchon, ancien dirigeant secondaire du PS et sous-ministre de Jospin, essaie de suivre les pas de son exemple, son « alter ego », Lafontaine, ancien dirigeant principal du SPD et ancien ministre de l’économie de Schröder. Pierre Laurent a été intronisé président du PGE à la suite de Lothar Bisky ex-communiste de Die Linke.

 

L’essoufflement électoral de Die Linke fait ressortir sa véritable stratégie.

 

Lafontaine n’a cessé dans la campagne en Sarre de répéter que le vote Linke permettrait de tirer la social-démocratie à gauche dans une coalition régionale. Les électeurs ont préféré voter directement pour une social-démocratie qui assume son nom.

 

Principalement implantés à l’est, les anciens apparatchiks « communistes » dissidents désormais dirigeants de « die Linke » entendent régler des comptes avec leur histoire. Cela vient d’amener le groupe parlementaire fédéral Linke, présidé par le controversé Gregor Gysi, à défendre la candidature pour le poste de président de la République de la binationale Beate Klarsfeld, bien connue en France pour son soutien inconditionnel à…  Nicolas Sarkozy. Etonnante perspective de changement !

 

Le capitalisme allemand et européen a trouvé dans die Linke un relais pour canaliser la protestation des travailleurs, l’aile prête à se radicaliser des syndicats, pour écraser toute organisation révolutionnaire.

 

En France, Mélenchon est mis en avant pour les mêmes fins. Il est significatif qu’il appuie et valide l’axe capitaliste franco-allemand, porté par l’idéologie dominante, en appelant de ses vœux des « relations étroites avec les Allemands comme devoir permanent de notre pays » (page 118 de son livre « qu’ils s’en aillent tous »).  

 

Mais la démagogie a une limite, l’illusion électorale aussi. La preuve par l’Allemagne.

 

Communistes français, rejetons le modèle PGE, le modèle, fût-il allemand, de cogestion.

 

Notre place est avec les révolutionnaires allemands, forgés de leur dure et héroïque histoire, pas avec les réformistes, les traitres et les hypocrites.   

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans Mouvement communiste international
commenter cet article

commentaires

clovis simard 27/04/2012 21:43

Blog(fermaton.over-blog.com),No-19: PLAN NORD - L'AVENIR DU PLAN NORD DE CHAREST

clovis simard 27/04/2012 21:43

Blog(fermaton.over-blog.com),No-19: PLAN NORD - L'AVENIR DU PLAN NORD DE CHAREST

cotty jean-louis 11/04/2012 10:52

Ce texte a le mérite de la clarté, passé les élections le rideau de fumée électoral va se dissiper, faisant place à la dure réalité, de la dictature de la BCE et du FMI pour mettre les peuples à
genoux...Unité de tous les communistes et progressistes face à cette Europe qui est une prison des peuples.