Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 23:39

Décès de Jean Ferrat

 

Ferrat-68-FNL-Vietnam.jpgL’annonce du décès de Jean Ferrat ce 13 mars 2010 suscite une immense émotion collective. Elle touche en particulier, bouleverse même, des centaines de milliers de communistes, de personnes qui se sont reconnues, se reconnaissent dans l’histoire des luttes de notre parti, le PCF.


Les chansons de Jean Ferrat ont en effet si intimement accompagné les communistes pendant trois décennies depuis les années 60. Elles ont si étroitement correspondu dans la forme et le fond, au parti pris populaire du PCF. Elles ont été si liées à notre engagement, à nos actions militantes, « du journal que l’on vend le matin d’un dimanche à l’affiche qu’on colle au mur du lendemain », parfois jusqu’à la censure. Elles ont déployé si largement les poèmes de notre camarade, le grand poète et écrivain communiste, Louis Aragon.


Ferrat_Cuba.jpg

Jean Ferrat n’a cependant jamais été communiste. Rarement, l’expression « compagnon de route du Parti » n’aura été si juste. Les routes ont pu aussi s’éloigner comme vers 1980 ou, d’une autre façon ces dernières années. Mais cela n’a jamais affaibli le compagnonnage entre l’artiste et les communistes.

Le chanteur avait fait le choix, depuis les années 70, de se retirer en Ardèche où il était très aimé notamment des camarades.


Les communistes portent le deuil de l’auteur des airs qui ont accompagné, au sens musical, leurs luttes, leurs fêtes, de l’auteur des chansons qui ont marqué l’étroite relation entre notre grand parti révolutionnaire et le peuple de France, qui le marquent toujours, en attendant.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français
commenter cet article

commentaires