Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 09:00

En vue de la préparation du 35ème Congrès, la conférence départementale a eu lieu le samedi 12 juin 2010 à Mancieulles.
54 camarades représentants les différentes sections ont débattu sur les 3 textes qui leur ont été présentés.
Après un débat animé, les camarades se sont exprimés sur ces 3 textes par un vote:

1) le texte présenté par le Conseil national a obtenu
20 voix


2) le second texte " La raison d'être d'un parti communiste en France au 21ème siècle: 2 voix


3) le texte alternatif " Face au capital, aujourd'hui plus que jamais, notre peuple a besoin du PCF" présenté par notre camarade Christian Tabaglio: membre du Conseil National a obtenu: 30 voix

La conférence de section a été clôturée par un buffet campagnard et les camarades présents ont chanté "L'INTERNATIONALE".

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans PCF - 35ème "Congrès"
commenter cet article

commentaires

cotty 14/06/2010 17:51


je voudrais répondre au commentaire n°6, qui parle du komintern! très interessant!
il vient de paraitre le livre Maurice et Jeannette d'Annnettte Wieviorka édition Fayard! il est pour le moins remarquable que "Aujourd'hui" est parlé de cette biographie, relayé par l'humanité et
commenté par l'historien Martelli démissionnaire de notre parti. Je fais référence au discours de Maurice Thorez:radio Paris"Nous te tendons la main, catholique, ouvrier, employé, artisan, paysan,
nous qui sommes des laiques,parce que tu es notre frère et que tu es compme nous accablé par les mêmes soucis. Nous te tendons la main, volontaire national, ancien combattant devenu croix de feu,
parce que tu es fils de notre peuple, que tu souffres comme nous du désordre et de la corruption, parce que tu veux, comme nous, éviter que notre pays ne glisse à la ruine et à la catastrophe.Nous
sommes le grand parti communiste, aux militants dévoués et pauvres, dont les noms n'ont jamais été mélés à aucun scandale et que la corruption ne peut atteindre.Nous sommes les partisans du plus
pur et du plus noble idéal que puissent se proposer les hommes."op citation p 113 maurice Thorez dans fils du peuple.Discours du 6 avril 1936. J'ajoute que la démocratie est une création continue.
Salutations communistes. Jean-Louis


YC 14/06/2010 17:29


Je te renvoie le conseil ! Qui te parle d'aversion de principe à l'égard du trotskysme ? Quelle différence vois-tu entre les décisions unilatérales du Comité National (sic) et celles de ce qui fut
le Comité Central ou le Kommintern ? C'est justement l'Histoire que tu devrais relire, ça t'éviterait de tomber dans tous les nids de poules qui la jonchent aujourd'hui comme hier et de regarder
benoitement les gesticulations néfastes de la direction (un coup à droite, un coup à gauche, 10 coups d'ans l'eau…) qui n'aboutissent jamais à rien si ce n'est à l'affaiblissement constant des
idées de progrès et des luttes. Et comment expliques-tu que la place du Colonel Fabien ait si peur des communistes qui revendiquent bien haut leurs combats pour la lutte des classes ? Ça gène qui
si ce n'est les tenants d'une ligne de dilution de la résistance communiste ? Mais tu trouves probablement le concept de la résistance dépassé, comme celui des services publics, de la retraite, des
nationalisations, de l'antiracisme, des acquis sociaux que portait le Kommintern qui a l'air de t'effrayer tel le croquemitaine ! Les médias petits-bourgeois semblent avoir de l'effet sur toi
puisque tu en arrives à avoir honte et peur de toutes les réalisations communistes ! Quant au ramollissement du PCF, tâte un peu, ça n'impressionne plus guère sur la ligne actuelle. D'ailleurs, le
PG ne s'y trompe pas en faisant les poches de son escabeau vers les strapontins de la notabilité !


dégouté! 14/06/2010 16:50


Tu devrais te relire, parce que si c'est cette attitude que vous proposez pour l'avenir du PCF c'est cela, ça fait franchement peur! A quand le retour du Kommintern?
Pour moi ce que tu nommes avec mépris "les gauchistes" ne sont pas des ennemis, ils sont une famille un peu différente du communisme. Mais peut-être que tu en es encore à cette opposition dépassée
entre trotskystes et communistes, mais permets moi de te dire que ça nous fait remonter à loin dans l'histoire.
Quand à un prétendu ramollissement du PCF, je te trouves hors sujet.


YC 14/06/2010 16:31


Si le sectarisme est indéniablement un poison mortel, le délestage idéologique pour accrocher à la locomotive PCF des résidus socio-démocrates arrivistes et des gauchistes en roue-libre, voire
s'allier avec les soit-disant socialistes dont la collusion avec les idées et les têtes pensantes de la droite la plus fétide n'est plus à démontrer, est la pire cigüe sur le long-terme. Une ligne
molle, sans programme touffu et combatif, ce sont les scores de Hue et Buffet aux dernières présidentielles, des pertes innombrables de sièges et de mairies aux élections locales jusqu'à des
catastrophes symboliques telles que la perte de la Seine-Saint-Denis. Ici comme dans pleins d'endroits, les notables du Parti ont cru qu'en ayant l'air comme les autres, consensuels et
calculateurs, ils maintiendraient leurs strapontins. Mais pour faire sortir l'électorat populaire et redonner l'envie de résister aux électeurs, il en faut bien plus. Le Parti Communiste doit
rester un parti qui ne ressemble pas aux autres partis capitalistes et les louvoiements répétés des directions qui se succèdent brouillent trop les cartes et mettent bien trop d'eau dans le vin de
la lutte des classes qui doit redevenir frontale ! Sinon à quoi bon être communistes, à quoi bon avoir un parti communiste pour qu'il ne soit qu'un parti de plus de gestion des catastrophes
capitalistes ?


dégouté! 14/06/2010 16:15


On a le droit de ne pas être d'accord avec la ligne du Parti et de se battre pour affirmer son point de vue.
Je n'ai aucun problème avec cela, j'ai moi même défendu des textes alternatifs à plusieurs congrès contre la stratégie d'alliance inconditionnelle avec le PS qui était celle de la direction Hue,
avant d'estimer que ceux que je soutenais glissaient vers ce que j'estime être un certain sectarisme qui serait suicidaire pour le PCF.
Mais tout ceci ne doit pas empêcher le respect du processus démocratique et des règles de la plus élémentaire fraternité.