Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 22:17

Conseil national du PCF du 7 janvier 2011


Intervention de Claude FAINZANG, fédération de Paris

 

claudefainzang

Voilà le Parti englué dans le débat politicien et pénible des présidentielles, comme les autres partis, avec une bataille des candidatures au sein du Front de gauche.

 

Le Front de gauche apparaît pour ce qu’il est : un accord perdant-perdant pour les communistes.

D’un côté Mélenchon en a besoin pour plumer la volaille communiste, de l’autre la direction du Parti a besoin de Mélenchon pour mieux poursuivre l’effacement du Parti et de ses positions.

Le programme « partagé », concocté en fait au sommet, un programme « pour toute la gauche », ne répondra pas aux exigences populaires.

 

Mélenchon ou Chassaigne, c’est de toute façon une candidature du Front de gauche, avec comme perspective une nouvelle gauche plurielle après 2012 (cela nous a déjà coûté si cher !).

Les adhérents du Parti vivent très mal cette OPA de Mélenchon et les invraisemblables prétentions des opportunistes du PG. Ils ne veulent pas que le Parti serve de rabatteur pour le PS d’ici 2012.

 

Ce dont le peuple a besoin, c’est de pouvoir s’exprimer pour un programme de rupture avec le consensus des forces politiques de l’alternance, pour le programme dont le mouvement social a besoin tout de suite pour mettre en échec la politique du pouvoir. Ce dont le peuple aura besoin, ce sera d’une candidature présentée par le PCF.

 

La direction du Parti fait tout pour priver les communistes de la possibilité de discuter et de décider de ce programme, en reportant le congrès, en imposant, en préalable, la bataille de candidatures.

Aucune proposition concrète de campagne d’action nationale n’est mise en débat.

 

Il serait pourtant urgent de s’emparer de plusieurs sujets. Entre autres, je propose :

 

- Une campagne contre les hausses des tarifs du gaz et de l’électricité, impliquant la défense et la reconquête du monopole public d’EDF et de GDF, leur renationalisation intégrale et la remise en cause des directives européennes. « Monopole public », « renationalisation », « refus de l’application des directives européennes » : il semble que la direction veuille nous faire faire le deuil de ces bases fondamentales pour rester compatible avec la gauche du consensus !

- Une campagne pour une forte augmentation des salaires, pensions et minima sociaux.

- Une campagne, continuant la bataille des retraites,  sur la place centrale de la cotisation sociale dans notre système de Sécurité sociale

 

L’application des lois structurelles de la droite s’abat gravement sur l’hôpital, l’école, le logement… Il faut demander leur abrogation.

 

Pour le logement, nous devons réclamer une nouvelle loi, supprimant le surloyer, la vente des HLM, allégeant le décret sur les charges pour les locataires (en retirant notamment le salaire des gardiens des charges, comme avant la loi Méhaignerie), une loi accompagnée d’un gel des loyers, de la fin des expulsions, des saisies, des coupures d’eau, de gaz et d’électricité.

Plus que jamais, nous devons exiger un engagement financier de l’Etat qui permette de satisfaire les besoins en construction de logements sociaux et en réhabilitations. Le rétablissement de l’aide à la pierre, l’abrogation de la loi Barre de 1977, sont complètement d’actualité pour la construction de HLM comme pour soulager les quittances.

 

Sujet par sujet, lutte par lutte, en vue d’une perspective de rupture, voilà ce que devrait être notre démarche.

 

Pour finir, un petit mot sur les propos très médiatisés de Pierre Laurent s’opposant farouchement à la sortie de l’euro.

Comment peut-on laisser croire que la monnaie unique de l’UE du capital, sur laquelle les peuples n’ont aucune prise, pourrait se transformer en monnaie commune de coopération ? Communistes, nous avons mené des batailles essentielles, fondamentales, contre Maastricht, contre l’intégration européenne, contre la monnaie unique, contre la Constitution européenne. Le nouveau président du PGE juge-t-il que nous avons eu tort ?

 

Voilà qui aurait dû être débattu en congrès et qui doit être débattu de toute façon.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans Interventions au CN du PCF
commenter cet article

commentaires

jean sans terre 18/01/2011 14:35


Encore à Laurent Mely. Il n'y pas de révolutions anti-capitalistes du XXIème siècle. Au Venezuela, par exemple, même si Chavez parle de socialisme, l'étape dans laquelle combat le PSUV et le PCV
est une étape démocratique, anti-impérialiste, de reconquête de l'indépendance nationale, de nationalisations des grandes entreprises du pays.


jean sans terre 18/01/2011 14:27


A Laurent Mely qui dit "l'appareil je m'en fiche". Vous êtes un drôle de communiste pour ne pas avoir retenu que l'organisation dans le combat de classe, c'est tout.


Laurent MELY 17/01/2011 22:29


"Ben Ali, dégage", c'est aussi un slogan simpliste et démagogique ? Et qui le disait, si ce n'est "le peuple" tunisien.

Satyajit :"Tiens, c'est Chavez qui a inventé ça? Je pensais que c'était un emprunt à Ubu ou Arturo UI." Ben si tu ne sais pas, tais toi.
Et pour ta culture, non, ce n'est pas Chavez qui a inventé ça.
C'est "le peuple" Bolivien (que visiblement tu méprises) dans ce qu'on appelle les "guerres de l'eau" et "guerre du gaz" dont visiblement, tu ignores tout.

C'est quand même dommage, quand on se dit communiste, de ne pas savoir comment se sont déroulés les premières révolutions anticapitalistes du XXIème siècle. du XXIème siècle.


CHANAT 17/01/2011 09:33


... quelle Expression : "le Peuple ..." ! ... la Personne qui dit cela ... " Je veux ètre Calife à la place du Calife " ? ? ? ... Je n'ai pas de " Solution " immédiate ... Je suis contre les "
Prises de Pouvoir " ( avec un peu de Mémoire ... on s'est fait Avoir ... et je suis poli ! ... " Bilan-Globalement-Positif " ---> je ne l' ai toujours pas digéré ! ... et je ne suis pas le seul
... Les déceptions en tant que Militant-de-Base il y en a eu ! ... Je ne suis pas Masochiste ... mais je vais me ré-adhérer ! ... Comprenne qui pourra ! ... Le PCF c'est toute une Histoire ( au
moins 90 ans ... )... Ce sont les militant(e)s qui sont sur le terrain qui font Vivre un Parti, un Syndicat, une Association ... ). Très Cordialement ! Claude ... Courage ! ... j' ai envie d'
écouter Jean Ferrat ... Bonnes Paroles ...


Satyajit 15/01/2011 19:32


"Qu'ils s'en aillent tous": slogan simpliste, démagogique, qui ne veut rien dire. Bien digne d'un bateleur de foire. Tiens, c'est Chavez qui a inventé ça? Je pensais que c'était un emprunt à Ubu ou
Arturo UI.

Rien d'incompatible entre sa radicalité d'aujourd'hui et le strapontin ministériel d'après-demain. Mélenchon en sait quelque chose. Une semaine avant de rejoindre le gouvernement, il éructait
contre les compromissions de Jospin, avant de donner l'ordre à sa tendance de fermer sa gueule.