Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 01:00

Conseil National du PCF du 15 janvier 2010

 

Intervention de Dominique NEGRI, fédération de l’Isère

dominiquenegri.jpg

Aujourd’hui je me fais la porte-parole de l’incompréhension, du désarroi et de la colère des communistes de la section de Saint Martin d’Hères, de l’Isère et de Rhône Alpes. Même si les communistes se sont majoritairement prononcés pour des listes du front de gauche, ils n’ont pas été consultés pour valider une tête de liste régionale du Parti de gauche et rien n’est prévu dans ce sens pour leur permettre de faire valoir la souveraineté que doit leur garantir les statuts. Ils constatent que le Parti de Gauche nous impose ses ambitions démesurées dans des négociations, sans pouvoir se prévaloir d’une organisation militante conséquente, d’une solvabilité sérieuse et d’un quelconque rapport de force électoral. Ils n’ont toujours pas osé affronter les urnes seuls. Nous sommes toujours leur marche-pied dans leurs conquêtes de place.

Après un débat en assemblée générale la motion qui suit a été adoptée. En introduction, elle rappelle quelques chiffres qui montrent que le PCF a bien une influence politique et en particulier après les cantonales de 2008. Nous étions bel et bien la troisième force politique alors que presque partout nous affrontions des candidats socialistes. Sur le résultat des législatives il faut rappeler que ces élections se déroulaient juste après l’élection du N Sarkozy, rendant le combat encore plus rude.

Avant de vous livrer la motion, je souligne que la lutte de classe qui fait rage et le mouvement social à la recherche de convergence soulignent la nécessité du Parti Communiste de masse et de classe. Et malgré ces chiffres et ce constat nous nous effaçons dans une construction artificielle le front de gauche qui permet surtout l’émergence d’un nouveau parti social-démocrate.

 

 

Motion adoptée par l'Assemblée générale de la

Section de St Martin d'Hères en Isère

le 11 janvier 2010

 

Lors du vote du 19 novembre, notre section s’est prononcée, à plus de 63%, pour « une liste de large rassemblement conduite par le PCF » aux élections régionales.

 

Aux dernières législatives le PCF réalisait dans la région Rhône-Alpes 5,20%. Aux cantonales 2008, les candidats du PCF ont rassemblé 1 166 000 de voix, soit 8,82% nationalement (sur 1 918 cantons alors que les candidats du PCF étaient présents dans seulement 1 248 cantons). À l'élection présidentielle de 2007, la candidature de Marie-George Buffet, au nom des collectifs anti-libéraux, a obtenu 707 000 voix. En juin 2009, lors de l’élection du parlement de l’UE, le Front de gauche a fait 5,35%.

 

Ces chiffres démontrent que la stratégie du Front de gauche n’a pas apporté de gain significatif. Cette même stratégie est pourtant décidée pour les élections régionales. En Rhône-Alpes, nous avons 15 élus communistes sortants et des forces militantes communistes locales, implantées dans toute la région. Le Parti de Gauche a 4 élus sortants (de surcroît élus sous étiquette PS). Ses forces militantes et son influence en Rhône-Alpes restent à démontrer.

 

Les négociations nationales entre le PG et la direction du PCF ne prennent pas en compte ce rapport de forces. La direction nationale de notre Parti cède la tête de liste de la région Rhône-Alpes au Parti de Gauche et prévoit moins d'élus communistes dans la future assemblée régionale. Cette offre faite au PG représente une possibilité promotionnelle inespérée pour cette organisation politique embryonnaire. Le PG choisit avec soin sa candidate tête de liste et profite de cette excellente occasion pour la propulser dans la perspective des futures élections cantonales, législatives et municipales sur SMH. Ainsi, c'est le PCF lui-même qui apporte les forces nécessaires à sa « partenaire » d'aujourd'hui pour que « l'adversaire » de demain le combatte mieux.

 

Partout les communistes refusent de creuser leur propre tombe et de voir leur Parti effacé. Pour palier ce rejet massif, la fédération essaie de resserrer les rangs et de mobiliser tous les militants du département, en particulier les maires communistes de l’agglomération. « Tout le PCF Isère uni derrière la responsable locale du Parti de Gauche ». Quelle image brumeuse et quel manque de lisibilité pour les électeurs ! Quel désarroi pour les communistes !

 

Encore une fois, les communistes de la section de SMH refusent que le Front de gauche s’apparente à un effacement de l’identité et de l’influence communistes. Ils refusent également que SMH accueille un meeting servant, de fait, à promouvoir une nouvelle organisation social-démocrate.

 

Les communistes de la section de SMH demandent une consultation régionale sur l'ensemble de la liste Front de Gauche et sa tête de liste. Lors de la consultation interne, si la liste soumise à l'approbation des adhérents ne comporte pas le nom de la totalité des candidats, la section de SMH appelle au rejet de cette liste. Ce rejet ne signifie pas une opposition aux candidats communistes eux-mêmes, bien au contraire. Il signifie l'exigence de souveraineté des communistes, le refus de la stratégie d'effacement du PCF et le refus de la conduite des négociations.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans Interventions au CN du PCF
commenter cet article

commentaires

cotty 18/01/2010 14:00


Bonjour Camarade!
Le processus est enclenché avec le front de gauche, une énorme erreur stratégique est entreprise , il est urgent de faire un vote à bulletin secret de tous les membres cotisants du PCF afin de
connaître leurs points de vue, sur cette politique contraire aux intérêts de notre peuple, des chomeurs, des sans logis, des victimes de la mondialisation féroce du Capitalisme.
Il faut rassembler d'urgence toutes celles et ceux qui sont contre la disparition de notre Grand Parti Communiste Français.
Contre les liquidateurs, opposont la clarté et le bons sens.Avec ou sans la direction. Faire vivre et renforcer le PCF!
Jean-Louis