Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 00:43

Conseil national du PCF – 15 janvier 2010

 

Intervention de Corinne Bécourt, fédération de l’Aisne

 

corinnebecourt.jpg

La défense de l’industrie en France, dans toutes les branches, de l’emploi industriel doit être une priorité nationale. Cela apparaît encore plus nettement dans notre région.

 

Fin novembre, sur les trois départements de Picardie, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits, classés en catégorie A, s'établissait à 90 063, en hausse de 25% en un an.

 

Pour ne citer que trois entreprises: Nexans dans l’Aisne, Goodyear dans la Somme, Continental dans l’Oise illustrent la situation.

D’un côté, le patronat industriel expérimente toutes les méthodes, pressions, chantage, illégalité pour imposer des formes d’exploitation invivables, supprimer des emplois et à court terme des activités en France.

De l’autre, les salariés avec leurs syndicats, résistent avec courage et détermination, mobilisent la population, marquent des points importants. Mais il manque quelque chose.

 

Les responsabilités politiques sont directement posées. Nexans a reçu 58 millions d’euros en juillet du « Fonds stratégique d’investissement » créé par le gouvernement mais liquide les 220 ouvriers de Chauny en décembre.

 

Lors de la manifestation de soutien aux Contis, le 13 janvier à Amiens, nous avons beaucoup discuté.

La situation d’abord qu’il ne faut pas perdre de vue, c’est celle-ci : ils sont actuellement payés à 65% de leur salaire ; l’entreprise démonte les machines pour les envoyer en Roumanie ; les 1200 lettres de licenciements sont tombées. 1200 VIES BROYEES !

Ensuite, j’ai été frappée des réactions, au milieu de la foule, vis-à-vis des responsables politiques de gauche qui ont pris la parole. Elles étaient sceptiques, dures, même si leur présence était appréciée en même temps.

Le rejet de ce que représentent les dirigeants politiques était facilement palpable mais pourtant j’ai perçu l’attente d’une vraie alternative politique. Je n’ai peut-être jamais autant distribué d’autocollants avec le marteau et la faucille.

 

La démarche nationale du Front de gauche, ne répond pas à ces attentes. Là où il y a besoin de clarté, de repères, de propositions de lutte, elle fait tout comme si on voulait brouiller les pistes. Je ne vous referai pas mon intervention à ce sujet du dernier CN.

 

Pour les régionales en Picardie, la situation est encore plus confuse qu’ailleurs. Il y a des communistes éparpillés sur 5 listes de « gauche ».

 

Je regrette que des partisans du Front de Gauche aient préféré l’union avec des groupuscules au rassemblement des communistes de Picardie, avec comme seul argument préalable, « tous sauf Gremetz et les Communiste en Somme ».

Pourtant, ils avaient fortement participé au succès du Parti en 2004, 11%, le meilleur score national. Reprenant les mêmes orientations communistes suivies depuis 2004, la liste « Colère et Espoir » cherche à réitérer ce résultat et à maintenir l’audience communiste.

 

Il y a des faits encourageants. A Saint-Quentin, une quinzaine de jeunes des 5 lycées sont venus à la rencontre de notre section. Des jeunes décidés, engagés. Leur geste était mûrement réfléchi. Une nouvelle JC s’est constituée. (Vous pouvez consulter les infos sur notre blog http://pcfsaintquentin.unblog.fr )

Nous avons voulu marquer cet événement et la remise de leur première carte d’adhérent lors d’une soirée forte de sens avec la participation de notre camarade Monica Bernatets qui fêtait ces 60 ans d’adhésion et de militantisme au PCF.

 

Comme quoi, notre organisation ne fait pas peur et peut être perçue positivement par la jeunesse, si on continue de se battre pour cela.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans Interventions au CN du PCF
commenter cet article

commentaires

cotty 22/01/2010 10:21


Bonjour Corinne!
Merci d'évoquer par cette intervention réaliste et passionnée ton vécu de militante communiste.
Fraternellement.
Jean-Louis