Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 09:01

Conseil national du PCF – 27 et 28 mars 2010

 

Intervention d’Emmanuel Dang Tran, fédération de Paris, dans le débat sur la tenue d’un congrès extraordinaire, dimanche 30 mars (ce débat ne fera pas l’objet de résumés d’intervention dans le supplément « Communistes » de l’Huma)

 

Un congrès, c’est quelque chose de sérieux pour les communistes, pour le Parti communiste français. Même un congrès extraordinaire, même un congrès « d’étape ».

 

Surtout s’il doit durer trois jours et embrasser autant de questions qu’on nous le propose. Aussi bien sur la situation politique en général que concernant le Parti en particulier, il y a bien une exigence de débats approfondis parmi les adhérents. C’est le moins que l’on puisse dire. On ne peut pas dire que la stratégie du Front de gauche s’impose d’elle-même.

 

Donc vraiment, ce n’est pas sérieux, ce n’est pas responsable de décider d’un congrès du PCF aussi précipité. Deux mois, c’est à peine le temps entre la réunion du CN du 16 avril qui va lancer le processus du congrès et le 17 juin quand sa phase finale doit débuter. Autant dire qu’il se fera sans les communistes.

 

Convoquer ce congrès aujourd’hui, c’est, de la part de l’équipe dirigeante, qu’elle le veuille ou non, donner un signal de défiance en direction des communistes, un signe qu’elle veut faire passer une stratégie en force, notamment en vue de 2012.

 

Le congrès d’étape servirait à faire acter la poursuite de la stratégie du Front de gauche sans même que la question soit mise en discussion.

[Remarques. 1. Le texte de résolution finalement adopté par le CN le montre bien. 2. Rappelons que, contrairement aux affirmations du rapporteur, le 34ème congrès n’a pas décidé du « Front de gauche » mais du principe « fronts » et que le partenariat avec Mélenchon s’est conclu, juste quand il a quitté le PS, alors que la phase de discussion de notre congrès était achevée dans les sections].

 

Le congrès d’étape servirait à forcer la poursuite de « transformations », notamment statutaires, du Parti dans le sens de la « métamorphose » refusée au 34ème congrès. La présentation qu’a faite Patrice Bessac hier, absconde comme plusieurs l’ont fait remarquer, montre qu’il existe un projet déjà bien ficelé. Pourtant la commission créée spécialement l’an dernier sur le sujet ne s’est réunie qu’une seule fois officiellement.

 

Un autre calendrier est possible.

Tout le monde comprend que le congrès ordinaire, qui devrait avoir lieu en décembre 2011, soit avancé en juin 2011, au vu de l’échéance électorale. D’accord.

Mais rien n’oblige à tenir un congrès extraordinaire en juin 2010, de surcroît au moment de la bataille pour les retraites.

Puisque l’on évoque les décisions du 34ème congrès, une n’a pas été tenue de façon satisfaisante. Chaque année doit être convoquée une assemblée des animateurs de section. Le 5 décembre 2009, cette réunion a été complètement bâclée (pour cause de préparation des élections et de tractations laborieuses avec le Front de gauche). Pourquoi ne pas tenir sérieusement cette réunion à l’automne 2010 en lui donnant l’ordre du jour adéquat ?

 

Le Conseil national doit adopter un calendrier qui respecte les communistes et tiennent compte des priorités des luttes.

 

[Remarques.

Claude Fainzang, notamment, a aussi demandé un report de la date du congrès extraordinaire dans son intervention de samedi.

Cette autre proposition de calendrier a été rejetée très largement par le CN avant le vote sur la résolution.

Certains ont évoqué la nécessité de tenir un congrès pour acter le remplacement de Marie-George Buffet par Pierre Laurent. Y a-t-il besoin d’un congrès de trois jours pour cela avec un ordre du jour si chargé ? Cela ne peut-il pas attendre ? Il est bien imaginable de désigner Pierre Laurent par exemple « coordinateur national » en attendant le congrès normal].

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans PCF - 35ème "Congrès"
commenter cet article

commentaires

cotty 30/03/2010 12:10


Bonjour Camarade Manu!
En accord profond avec ton exposé qui va dans le bon sens, il est très grave de faire passer en force la"métamorphose" du parti dans les circonstances actuelles! tous les communistes doivent
pouvoir s'exprimer en toute démocratie! et que les mutants aient le courage de s'exprimer clairement qu'ils veulent liquider le PCF, en désaccord profond avec le 34ème Congrès.
Devant cette politique suicidaire de certains camarades, il est urgent de réagir et d'être en phase avec notre peuple sur des objectifs clairs anticapitalistes, qui ne ménagent pas la chèvre et le
chou.
L'alliance de la carpe et du lapin serait-elle devenue à la mode.....
Salutations communistes.
Jean-Louis