Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 12:02

Il y a 100 ans, Paul Lafargue et son épouse, Jenny Marx, disparaissaient, choisissant de mettre fin à leurs jours le 3 décembre 1911.

 

Paul Lafargue avait été un infatigable propagateur du marxisme en France. On sait qu’il est l’auteur du fameux « Droit à la paresse » qui n’a rien d’une négation du droit au travail.

 

Il fut communard. Il fut plusieurs fois emprisonné, notamment après le 1er mai tragique de Fourmies en 1891. Il fut aussi député du Nord.

 

Des sections du PCF rendent hommage à la mémoire de Paul Lafargue. Elles ont raison.

 

Lénine eut l’occasion de rencontrer Jenny et Paul lors de son séjour en France. Au nom de son parti, il leur rend un hommage à l’occasion de leurs obsèques. Nous le reproduisons dans la traduction officielle de 1968 (tome 17).  

 

 

111209_lafargue.jpgDISCOURS PRONONCE AU NOM DU POSDR PAR LENINE AUX OBSEQUES DE PAUL ET LAURA LAFARGUE, LE 3 DECEMBRE 1911 

 

Camarades,

 

Je prends la parole au nom du POSDR pour exprimer la peine profonde que nous ressentons devant la mort de Paul et Laura Lafargue.  Dès l’époque de la préparation de la révolution russe, les ouvriers conscients et tous les social-démocrates de Russie avaient appris à éprouver pour Lafargue le profond respect dû à l’un des propagateurs les plus doués, les plus profonds des idées du marxisme, ces idées que l’expérience de la lutte des classes lors de la révolution et de la contre-révolution russes a si brillamment confirmées. Le détachement d’avant-garde des ouvriers russes s’est détachés sous le drapeau de ces idées, sa lutte de masse organisée a porté un coup à l’absolutisme, il a défendu et défend les idées du socialisme, la cause de la révolution, de la démocratie, en dépit de toutes les trahisons, intrigues et hésitations de la bourgeoisie libérale.

 

Aux yeux des social-démocrates russes, la personnalité de Lafargue aura réuni deux époques : celle où la jeunesse révolutionnaire de France se joignait aux ouvriers français pour monter à l’assaut de l’Empire au nom des idées républicaines, et celle où le prolétariat français, guidé par les marxistes, a mené la lutte de classe énergique contre tout le régime bourgeois, se préparant à la lutte finale contre la bourgeoisie, pour le socialisme.

 

Nous social-démocrates russes, qui subissons le joug d’un absolutisme pénétré de barbarie asiatique, et qui avons eu le bonheur d’aborder directement, dans les œuvres de Lafargue et de ses amis, l’expérience et la pensée révolutionnaires des ouvriers européens, nous voyons maintenant avec une netteté particulière combien se rapproche le triomphe de la cause à la défense de laquelle Lafargue a consacré sa vie. La révolution russe a inauguré une époque de révolutions démocratiques de l’ensemble du monde civilisé. En Europe même, des indices de plus en plus nombreux annoncent que l’époque de la domination du parlementarisme bourgeois soi-disant pacifique tire à sa fin pour laisser la place à l’époque des batailles révolutionnaires du prolétariat, organisé et éduqué dans l’esprit du marxisme, qui renversera la domination de la bourgeoisie et établira un régime communiste.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans Assumons l'histoire du PCF
commenter cet article

commentaires