Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 17:51

Elections cantonales : l’importance du vote communiste

  

Le 1er tour des élections cantonales aura lieu le 20 mars 2011. A Paris, nous ne votons pas puisque les Conseillers de Paris sont à la fois conseillers municipaux et généraux. Mais une partie des salariés travaillant dans le 15ème vote dans des cantons renouvelables de banlieue.


Nous les avons appelés à voter pour les candidats présentés ou soutenus par le PCF.

 

Tous les enjeux du scrutin soulignent l’importance du vote communiste.

 

Il est le moyen de confirmer le discrédit de la politique gouvernementale, après les luttes pour les retraites, de rejeter le consensus droite/PS sur les questions économiques principales.

 

Il est le moyen décisif de ne pas laisser le FN, dont le système fait la promotion de façon éhontée, détourner une partie de la colère populaire par sa démagogie sociale, dévoyer des positions fondamentales comme le rejet de l’UE du capital.

 

Le vote communiste est le moyen d’exprimer le refus du recul démocratique que représentent la réforme territoriale, inspirée par l’UE, et la disparition programmée des départements, éléments importants de l’égalité des territoires, notamment en matière de services publics et sociaux.

 

Il est le moyen, avec l’élection de conseillers communistes, de peser sur la gestion des conseils généraux, dont 58 sont tenus par la gauche, responsables notamment des collèges, de politiques sociales comme le RSA, l’Allocation personnalisée d’autonomie. Il porte par exemple le refus des subventions non obligatoires aux collèges privés, des aides au patronat dans une logique de concurrence entre territoires. La question de l’APA est particulièrement importante dans la perspective d’une nouvelle loi antisociale sur la « dépendance ».

 

Les candidats communistes portent le refus du hold-up sur les finances locales par le gouvernement qui ne compense pas financièrement les prérogatives décentralisées.

 

Les communistes ont toujours suivi une démarche de rassemblement à l’occasion des élections cantonales que le vote communiste a permis aussi de traduire.

 

Il sera temps, mais seulement après le vote, de mesurer combien la stratégie du « Front de gauche », forcée par la direction de notre parti, d’alliances étriquées avec surtout le Pg de Mélenchon, sur une ligne nationale de « gauche », aura pesé sur l’utilité du vote communiste.

 

Nous apportons notre plein soutien à nos camarades, qui partout en France, à l’occasion de cette campagne, font vivre et renforcent les organisations du PCF dont le peuple aura plus que jamais besoin.

 

RAPPEL: en 2008, aux élections portant sur l'autre moitié des cantons, les candidats présentés ou soutenus par le PCF ont obtenu 1,157 million de voix soit 8,9% des suffrages exprimés (35% d'abstention)

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans Cantonales 2011
commenter cet article

commentaires