Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 20:14

RASSEMBLEMENT PRECAIRE AU RABAIS OU RECHERCHE DE LA CONFRONTATION D'IDEES SALUTAIRE POUR LE PCF? 

 

Le camarade Armand LECOS reproche le caractère "pur et dur" de la démarche de la candidature d'Emmanuel DANG TRAN.

Le camarade Jean-Claude PATE lui répond. 

 

LECOQ:

"J'aimerais bien avoir ton avis sur l'intervention que j'ai fait passer sur le site "faire vivre le pcf", concernant les Présidentielles:  

c'est "mon opinion sur la candidature de Dan Trang"

Je pense en effet qu'il nous faut faire le maximum pour reconstituer la force communiste que nous représentons pour l'avenir du parti, et non pas partir chacun de son côté! Le problème, ce n'est pas Chassaigne, ou un autre! Le problème, c'est la bataille politique qu'il nous faudra développer, c'est à dire trouver des alliances dans le parti, même avec des camarades qui paraissent loin de nous, comme par exemple les "économistes" (Nicolas Marchand...) ou d'autres qui, au comité national, ne se sont pas positionnés, mais que nous savons attachés au parti communiste. c'est ça, en gros, qui me pose problème dans la démarche d'Emmanuel Dan Trang, qui isole les "purs et durs", et nous met dans la pire des situations pour mener la bagarre politique du congrès à venir

Amicalement"

 

Jean-Claude PATE:

 

Bonsoir, je partage ton analyse sur le besoin de communiste et la nécessité de nous regrouper, mais pour mon système de pensée cela passe par une recherche de confrontation d’idées pour aboutir, non à l’abstraction d’idéal en commun, mais en formulant des objectifs clairs discutés, amendés, votés. Hors, depuis que je lis certes pas tout, mais un grand nombre d’articles, hormis la soutenance d’un candidat communiste contre Mélenchon, je n’ai pas lu de propositions qui pourraient faire l’objet de débats, d’amendements, ni d’obligation de congrès en respect des statuts ?

Si je suis d’accord que s’abstenir de présenter un candidat communiste c’est une faute politique.

Cependant, ce serait également une faute politique que de décréter tel ou tel candidat avant d’avoir élaboré un programme définit à l’issue d’un congrès.

Hors, la direction du parti a fait ce choix d’élaborer un front de gauche sans aucune consultation des communistes sanctionné par un congrès. Le programme partagé qui n’est pas si partagé que ça, puisque il doit être soumis aux autres partenaires et a été bâti en dehors des communistes, ainsi qu’en dehors des instances et principalement du CN.

Pour rendre crédible le projet et lui donner un caractère "démocratique" la direction a lancé un appel à candidature en janvier qui finissait à la veille du CN.

Nous avons donc plusieurs candidats auto déclarés soutenant le front de gauche : le sieur Mélenchon du parti de gauche et le communiste André Chassaigne qui se revendique du front de gauche.

Ensuite, nous avons un franc tireur communiste André Gérin dont ses prises de positions entre autres sur le voile sont pour moi très contestables.

Enfin, nous avons le groupe à l’initiative de la présentation ou suivant Emmanuel Dang Tran qui depuis le début rejette cette mascarade de consultation et de front de gauche, mais qui dans l’impossibilité de faire maintenir le congrès à la date prévue fin 2011 tel que le prévoient les statuts, se voit dans l’obligation d’entrer dans la course afin d’apporter un autre langage et des propositions de changement de société, que le front de gauche ne propose pas et très certainement ne tiendra pas, puisque des discussions parallèles avec les socialistes sont entendues.

Alors effectivement, je soutiens le projet de changement radical de société et donc la candidature d’Emmanuel Dang Tran.

Bien évidemment, je me trouve en contradiction totale avec mon souhait initial d’élaborer entre communistes un projet de société qui tourne le dos à ce système, mais qu’elle autre possibilité ai-je de me satisfaire ?

Front de gauche avec Mélenchon ou Chassaigne, blanc bonnet, bonnet blanc, même si André est communiste, je doute de sa résistance à la pression.

Gérin que j’ai lu avec plaisir tant son écriture est claire me fait cependant peur.

Pour moi la seule candidature bien que tu la considères pure et dure et de division est celle d’Emmanuel Dang Tran.

Car, il ne s’agit pas de soutenir l’homme que je ne connais pas, mais en fait le projet de société qui a le seul mérite d’être posé.

Suffit-il ? Je dis non puisqu’il est élaboré par un homme ou un groupe… ?

Il me manque la dimension d’un congrès qui seul pourrait permettre d’élaborer un éventuel projet de changement de société.

Évidemment, j’ai cependant beaucoup de doutes d’une telle possibilité, car le retrait de plus en plus important de nombreux communistes qui rejettent ce diktat des direction nationale et locales me font craindre un glissement, une absorption dans le front de gauche.

J’ai assisté ce soir à une réunion pour désigner les délégués pour le futur conseil départemental et national, les deux seuls choix possibles après discussion, car au début pour le conseil départemental il n’y en avait qu’un Mélenchon, Chassaigne et venu plus tard sous la pression, alors Gérin ou Dang Tran… ?

Voilà comment s’écrit la démocratie, les délégués sont désignés sans vote préalable des aspirations de chacun.

Alors, tes craintes et ta charge contre le pur et dur sont bien dérisoires face au rouleau compresseur des directions mutantes d’effacement.

 

Jean-Claude PATE, fédération de la Manche, section de Valognes

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans 2012 : Consultation PCF
commenter cet article

commentaires