Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 19:56

COMMUNIQUE DE PRESSE


Refusant la liquidation progressive de leur parti et des idéaux communistes, des militants de la fédération bas-rhinoise du PCF ont décidé de créer dans le Bas-Rhin une coordination départementale du réseau national. 
 

FAIRE VIVRE ET RENFORCER LE PCF


De nombreux camarades, militants considèrent que ni l'action, ni le fonctionnement du Parti Communiste ne sont à la hauteur des ambitions et des enjeux de la période actuelle. Alors que les enjeux appellent la disparition du capitalisme et la construction d'une société nouvelle, un développement de la démocratie interne, nous constatons que les orientations développées par les décisions réformistes prises, depuis le congrès de Martigue, prolongées par la direction nationale actuelle ont eu pour conséquence la prise de distance de nombreux militants.

Animés par un fort attachement à notre Parti, par la volonté de le rendre attractif, nous choisissons une démarche faite d'ouverture, d'inventivité, de transparence, contre les blocages persistants. Nous proposons d'impulser une nouvelle façon de fonctionner pour profiter pleinement de l'apport de tous les communistes en ouvrant en grand le chantier de la démocratie. Renouer avec les communistes qui ont quitté le Parti, reprendre le dialogue avec les syndicalistes, les salariés et les populations de nos quartiers, tels sont nos objectifs présents.

Ainsi lors des élections des députés au Parlement européen du 7 juin 2009, il est important que le vote des salariés, des citoyens exigeant la satisfaction des revendications sociales et économiques tels :

  • le SMIC à 1 600 €,
  • le droit à la retraite à 60 ans et 55 ans pour les travaux pénibles et dangereux,
  • la création de droits nouveaux particulièrement un droit de véto contre tout projet de licenciement économique,
  • l'arrêt de la casse industrielle et une relance de l'activité par la consommation,
  • la nationalisation des banques, des organismes financiers, assurances pour mener, orienter une véritable politique économique industrielle et de développement durable en plaçant les grandes sociétés et groupes sous le contrôle et la gestion des salariés,

que ce vote se porte sur les candidats du Parti Communiste Français afin qu'un grand nombre de députés de notre parti siège au Parlement européen pour combattre avec les salariés en lutte les orientations et décisions néfastes, anti sociales de l'Union Européenne.

Un tel vote est le seul utile et prolongera la victoire du "NON  AU TRAITE CONSTITUTION EUROPEENNE" en 2004 dont le traité de Lisbonne est une "resucée" que l'antisocial et ami des riches, le Président de la République Française, veut imposer au Peuple Français au profit des ses amis du patronat et des nantis.

 

A Strasbourg le 4 juin 2009.

 

Les membres du réseau  - "porte-parole" :

 

 

 

Isidro OLIVA                                                                      André HEMMERLE

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans FEDERATIONS: vie du PCF
commenter cet article

commentaires