Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 05:45

Conseil national du PCF du 13 mai 2009 

 


Intervention de Claude FAINZANG, fédération de Paris

 

 

L’alternative politique à Sarkozy ne sortira pas de la composition du futur Parement européen, ni du résultat de l’élection. C’est aussi pour cela qu’elles n’intéressent pas grand monde. D’autant que le peuple a déjà manifesté clairement son rejet de cette UE du capital en 2005.

 

Aussi ne prenons pas les choses à l’envers dans le cadre de la campagne ! Comme pendant la période des collectifs antilibéraux, l’activité du parti est totalement absorbée par la propagande électoraliste du Front de gauche. Le Parti n’apparaît presque plus visiblement, y compris dans les manifestations. Il n’est pas là où il devrait jouer son rôle pour la perspective politique : dans les luttes, en tant qu’acteur. Evidemment, ce n’est pas ce que l’on peut attendre de Mélenchon et du Parti de la gauche.

 

Mon expérience est celle de l’accueil des tracts que nous distribuons clairement au nom du PCF, avec la faucille et le marteau. Ce sont d’excellents outils, aussi pour faire voter communiste. Sur le logement, contre l’application de la loi Boutin, sur l’hôpital, pour le retrait de la loi Bachelot, les tracts marchent très fort.

Sur ces questions essentielles, nous pouvons contribuer fortement à mettre en échec le gouvernement, à donner des objectifs précis à la convergence des luttes, à l’attente qui monte de partout.

 

En temps d’élection ou non, éloignons-nous des combinaisons politiciennes ! Ne nous laissons pas renfermer dans la perspective stérile de l’alternance en 2012 ! Signer un appel commun pour le 1er mai du NPA au PS, en passant bien sûr par les socialistes du PG, cela a été un contresens ! Utilisons la période de la campagne pour mettre en avant les perspectives de rupture possibles en France, surtout dans ce moment de crise ouverte du capitalisme :

 

-         contre la marchandisation de la santé en gagnant le retrait de la loi Bachelot dont l’examen va se prolonger au moins jusqu’en juin.

-         pour le droit de veto sur les plans de suppressions d’emplois

-         pour la défense et la reconquête des monopoles publics, de nos grands services publics nationalisés

-         pour des (re)nationalisations démocratiques notamment des banques et d’industries

-         pour la défense des branches industrielles, contre les délocalisations

 

Toutes ces ruptures rentrent en contradiction avec les traités, directives et règlements européens. Montrons que les salariés et le peuple français peuvent défendre leurs acquis sociaux, en gagner d’autres, en refusant l’intégration européenne qu’utilise notre gouvernement national.

C’est autrement plus efficace que d’appeler à réorienter l’UE avec un Mélenchon qui a soutenu Maastricht.

 

Je fais partie des camarades qui n’acceptent pas que la stratégie d’effacement du Parti se poursuive. La tentation forte de prolonger le « Front de gauche » après le 7 juin, les « transformations » annoncées du parti le font redouter. Avec des camarades d’une trentaine de fédération, nous avons constitué officiellement un réseau intitulé « faire vivre et renforcer le PCF ». 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans Interventions au CN du PCF
commenter cet article

commentaires

COTTY 14/05/2009 11:50

je partage vos idées, je participe aux réunions de section de MITRY-MORY, ou j'expose mon point de vue sur le recommencement avec le front de gauche des collectifs de la présidentielle qui a donné comme résultat 1,93% et un endettement considérable de notre parti entrainant la vente du siège de l'humanité, alors qu'il aurait été fort souhaitable de le louer!
De même avec le front de gauche l'identité communiste disparait et les militants de base font le travail pour ces lambris de parti!
L'humanité quotidienne ne retranscrit pas intégralement les interventions! malheur a ceux qui ne possèdent pas internet.
Changer en Europe est un mot d'ordre flou§
Le prétexte évoqué pour justifier le front de gauche, c'est que cette décision a été soi disant prise au dernier congrès, les liquidateurs du parti qui ont été évincés par eux même, n'ayant pas eu le courage de présenter ouvertement aux voix des adhérents leur texte qui détruit le PCF;
La solution est de militer sous la bannière Pcf avec la faucillz et le marteau! notre courant doit pouvoir être pris en compte par le comité exécutif! Marie georges Buffet doit se démettre de ses responsabilités de Secrétaire Nationale du pCF ET QUE LE BUREAU POLITIQUE SOIT l'émanation a la proportionnelle de vive le parti commuste français! j'ai repris ma carte récemment pour tout faire pour empêcher que les liquidateurs détruisent notre grand Parti.
Ayant adhéré en 1965, j'ai milité chez Michelin à Clermont-Ferrand ou j'ai été licencié pour propagande communiste! longtemps j'ai été cdh.
Mais maintenant il faut s'abonner à l'hum quotidienne, et fini le porte a porte! l'hd on la reçoit par la poste.
Je suis heureux de savor que des communistes ne renient pas le magnifique héritage des anciens qui ont sacrifié leur vie pour le bonheur des peuples, la dignité et la suppression de l'exploitation de l'homme par l'homme par le capitalisme mondialisé sans foi ni loi!!
Salutations fraternelles.