Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 10:52

Pour la création d’une Europe démocratique et solidaire

 

Position du Parti communiste du Luxembourg (KPL) sur l’Union européenne (L’ensemble du programme du KPL).

 

L’Union Européenne a toujours été, depuis la création de son organisation fondatrice, la CECA, en 1951, une structure servant exclusivement les intérêts des banques, des trusts et des gros industriels, en contradiction avec les intérêts vitaux des travailleurs. Cette union avait dès le début, pour seul et unique but, d’assurer aux banques et aux trusts les meilleures conditions leur permettant de réaliser des profits toujours plus gros. Toutes les décisions de l’UE ou des organisations qui la précédèrent, y compris l’abolition des frontières dans l’espace Schengen ou l’introduction de l’Euro ont toujours été subordonnées à ce but. 

Aussi bien le mode de fonctionnement, que les prises de décisions à l’intérieur de l’UE continuent à ignorer un bon nombre de principes démocratiques. Les décisions de la conférence au sommet des chefs d’état et de gouvernement des pays de l’UE sur, l’ainsi nommé, Traité de Lisbonne corroborent le développement de l’UE en direction d’un bloc économique, militaire et politique, qui s’oppose aux intérêts des travailleurs et des peuples en général. L’UE y parvient principalement en accélérant sa militarisation, la libéralisation des marchés, l’exacerbation de la concurrence, ainsi que le démontage et la privatisation des services publics dans l’intérêt des grands groupes capitalistes.

Le KPL est persuadé que l’UE ne saurait être reformée.

– Ensemble avec nombre d’autres partis d’Europe, le KPL se prononce pour la dissolution de l’UE dans sa forme actuelle et pour une nouvelle structure favorable à tous les peuples d’Europe et dans l’intérêt des travailleurs.

Le KPL exige par conséquent les mesures immédiates suivantes : 

- Abandon du «contrat de Lisbonne» et respect du choix majoritaire des votants français, néerlandais et irlandais ;

- Retrait de toute décision visant à faire de l’UE une puissance militaire et abandon de toute obligation d’armement des pays membres ;

- Arrêt du démontage social et du chômage de masse.

- Suppression de la «forteresse Europe», des règles communes pour l’immigration et accroissement substantiel des budgets en faveur des pays maintenus en état de sous-développement ;

- Renforcement et démocratisation de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE).

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans PCF et UE - PGE
commenter cet article

commentaires