Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 10:54

Aux signataires et initiateurs du texte alternatif « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ».

 

Chers camarades,

 

Nous devons nous féliciter de l’élargissement de l’échange politique entre nous en cette veille de congrès. La situation est aussi délicate que notre détermination est entière à défendre notre parti.

Il est très important qu’aucun avis personnel ne puisse être interprété comme une décision collective.

 

A cette étape, pour poursuivre la réflexion notamment après la dernière lettre d’André Gérin (10 décembre PJ) et avant que certains d’entre nous se rencontrent à l’Assemblée nationale, quelques éléments.

 

Je suis bien d’accord que la question ne se résume pas à « liste alternative ou pas ». La question est politique.

A cette étape, nous ne l’avons pas tranchée mais nous sommes d’accord pour nous tenir prêts à déposer une liste.

André, pas plus qu’un autre, n’est pas mandaté pour annoncer en notre nom qu’il faut se rallier à Marie-George Buffet comme la presse le diffuse.

 

L’équipe dirigeante du Parti, celle qui a mis en oeuvre une ligne d’abandon et d’effacement du PCF, a dû lâcher quelques gages sur le maintien de l’existence du PCF, mais ne revient en rien sur la poursuite de sa stratégie. Loin de là !

 

Pour quelques congrès départementaux qui se sont bien déroulés, dans le respect de toutes les opinions, la plupart, notamment dans les plus grosses fédérations se sont conclues par un bétonnage des textes et des délégations.  

 

La direction sortante n’a donné aucun signe de rupture avec la stratégie des derniers congrès dont elle continue à esquiver tout bilan. Au contraire, court-circuitant scandaleusement le congrès et les communistes, elle force la recomposition politique avec le « front pour les européennes » en liaison avec l’opération Mélenchon.

 

Les refondateurs, d’autres groupes autour de Gayssot affichent la couleur : ils veulent le dépassement du PCF. Ils l’avaient déjà proclamé depuis longtemps. Ils tentent de forcer les choses pendant le congrès. C’est la moindre des choses pour la direction du parti de s’y opposer. Mais cela ne change pas sa ligne, qui sur bien des points rejoint ce que ces groupes disent tout haut.

 

En témoignent l’épuration des directions telles que la liste des candidatures retenues pour la Commission de « transparence » du 9 décembre. Sur 162 noms, on ne trouve aucun camarade qui se soit affiché pour le texte alternatif, hormis des camarades du Pas-de-Calais ; il aurait été inimaginable d’écarter les dirigeants de la deuxième plus grande fédération de France par le nombre de cotisants.

Toutes les autres candidatures ont été refoulées, celles de dirigeants de fédération, de section, de militants d’entreprise, de membres du CN sortant. Sans autre forme de procès !

Le message est clair ! En revanche sont bien retenus la plupart des signataires de la contribution de Cohen-Seat, Hayot et cie… qui programment aussi le dépassement du PCF.

Une précision par rapport à la lettre d’André : personne n’a jamais été mandaté pour donner des noms (ou pour en retirer) à la Commission.

Je pense qu’il n’est pas opportun de « négocier » avec qui que ce soit, maintenant comme hier.

 

Notre objectif de ce congrès est de renforcer tous ceux qui se battent pour « faire vivre et renforcer le PCF ». Notamment grâce à notre texte alternatif, des militants dans leurs organisations du parti, des sections, des fédérations sont passées à un autre stade dans la résistance au processus de disparition du Parti.

 

C’est le plus appréciable. Seule une position complètement franche et claire au congrès permettra de poursuivre sur cet élan.

 

Dans les conditions qui se précisent, je pense encore plus que la constitution d’une liste alternative est nécessaire.

 

Fraternellement,

 

 

Emmanuel Dang Tran

Partager cet article
Repost0

commentaires