Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 10:38

par Francisco Granados

Congrès départemental du PCF 17 les 13 et 14 décembre 2008 à la Jarrie

Impressions

Ce congrès est à l'image de l'activité de la Fédé ou plutôt de son inactivité.

La crise du système capitaliste est là mais elle n'imprégnait pas la réflexion des congressistes. A aucun moment, on n'a parlé des entreprises qui délocalisent (Zodiac, KPI, Delphi...), de la filière nautique qui connaît du chômage technique. Aucune intervention sur Alsthom, SOGERMA EADS, EDF GDF, ..... Et donc encore moins de luttes.

Un camarade (qui par ailleurs demande un parti de lutte et marxiste) relatera son action contre la privatisation de la Poste. Allant de village en village, il a (avec l'aide de camarades contactés sur place) fait signer 10 000 pétitions !

Une discussion aura lieu sur les jeunes. Seule la section de Saintes auprès des lycéens et a donc une JC. Mais rien sur La Rochelle, rien sur la Fac.

Quant aux alliances, à la stratégie, une discussion aura lieu sur les Européennes, la manœuvre Mélenchon. Mais jamais, par exemple sur le fait que le parti a participé à une liste commune avec S. Royal aux régionales. Au bilan de la Gauche plurielle, il sera répondu un plaidoyer pro Gayssot. Fermez le ban.

Hors la séance des amendements décrite plus loin,
On aura entendu de la part de camarades qui ont honte du passé du Parti des éloges dithyrambiques sur le rapport du secrétaire départemental. Cela aurait pu avoir un aspect surréaliste, mais il n'y avait pas de poètes.

On aura assisté à des manœuvres pour refuser le texte du CN non pas pour proposer une stratégie, des axes de lutte, mais pour une « méthode » de préparation de congrès !

On aura assisté à la quasi élimination des instances du Parti des camarades qui s'étaient prononcés pour le texte n°3.

On aura assisté à un véritable déni de démocratie envers les camarades de Charente Maritime qui s'étaient prononcés majoritairement pour le texte du CN.

Pendant ce week-end frais et ensoleillé, j'en étais presque à regretter de ne pas être dans le marais avec mon copain Jojo, (un camarade de la cégette, ancien membre du Parti), à entendre gueuler les cheunes.
Francisco Granados.


Quelques chiffres.

9 sections :

  • Rochefort et Saintes ont une centaine d'adhérents, 12 délégués, ont discuté sur la BC, ont présenté des amendements.

4 camarades de Rochefort étaient proposés par la section pour être au CD (2 femmes, 2 hommes), 3 seulement seront retenus, la conférence ne saura pas pourquoi.
Bien sûr moi je le sais, tu as voté pour le texte 3 Francisco, tu t'enflammes quand tu parles, tu es un méchant et un parano quand tu dénonces les manœuvres et les magouilles !
• Est Saintonge a une soixantaine d'adhérents, vu quelques camarades au congrès départemental, peu d'interventions, pas d'amendements, vœux, motions, ..., aucun représentant au CD.
• Royan a une soixantaine d'adhérents, 16 présents sur 17 en AG de section rejettent tous les textes et demandent que l'hypothèse d'un communisme du XXIème siècle soit pleinement travaillée.
• Sud-Saintonge a une quarantaine d'adhérents, des délégués présents qui annoncent avoir voté des textes alternatifs, ont discuté sur la BC, ont présenté des amendements sur le communisme et la pensée marxiste. Ils ne sont pas représentés au CD.
Un camarade sillonne le département et les bureaux de poste et a recueilli 10 000 signatures sur la pétition « la poste service public ».
• Oléron a une quarantaine d'adhérents, des délégués présents, pas d'amendements, une motion regrettant qu'il n'y ait pas eu 1 seul texte, on ne sait pas par combien de présents.
• Nord Aunis a une trentaine d'adhérents, des délégués, pas d'amendements, une motion votée par 16 camarades appelant à développer l'idée du « communisme du 21ème siècle ».

  • Ré a une vingtaine d'adhérents, délégués ? pas d'amendements, aucun représentant au CD.

Ces 8 sections représentent donc 450 adhérents et 70 délégués potentiels.
Reste La Rochelle qui annonce 232 cotisants, mais 530 adhérents et donc 41 délégués (au lieu de 21) et la moitié des élus au CD.
Je ne sais pas où sont les 1 200 annoncés au national, je sais d'ailleurs qu'ils n'existent pas.

Les paroles et les actes.

  • Le vote ce n'est pas démocratique, peu de camarades se sont exprimés !

Un texte c'est déjà difficile à lire, mais plusieurs textes avec si peu de temps c'est totalement indigeste ! Il faut revenir à un seul !
Les cellules c'était pas mal pour discuter et s'emparer des textes, non ?
Et les 3 sections qui rejettent tout représentent-elles leurs adhérents ? On ne saura pas ce que ces adhérents ont voté car pour la première fois le dépouillement sur les 3 textes n'a pas été fait par section mais globalement, pourquoi ?
• On nous a bassinés avec la démocratie et l'écoute mutuelle mais quand des camarades parlent des jeunes, de s'adresser à eux sur leurs préoccupations, d'utiliser aussi leurs moyens de communication comme internet par exemple, on leur répond à plusieurs et à répétition : tout le monde n'a pas internet, il n'y a pas qu'internet,...
Est-ce qu'ils ont dit ça les camarades, qui les a écoutés ?

  • Le congrès départemental a voté une motion sur la préparation des élections et la souveraineté des adhérents.

D'accord mais quand on nous dit en section : les secrétaires départementaux du grand ouest se sont réunis pour les élections européennes, ils ont décidé que.....
Avez-vous été consultés camarades ?

Sur le déroulement du congrès départemental du PCF 17.
Elections du bureau et des commissions :
1ère violation des statuts malgré ma protestation : aucun camarade ayant voté pour un texte alternatif (45 % lors du vote sur le choix de la base commune), 3 ayant voté pour le texte du CN (55% lors du vote sur le choix de la base commune).

Rapport du secrétaire départemental qui se félicite de l'écoute mutuelle, dit que le texte du CN est inamendable, critique la préparation du congrès, parle de la crise et fait un lot des échecs du communisme, des PS, du libéralisme, décline les options dans le parti qu'il ne retrouve pas dans la base commune en violation de l'Assemblée Générale des secrétaires de sections de décembre 2007, précise son point de vue pas de projet préétabli, revenir dans le mouvement populaire et l'union de la Gauche.
Dans ce rapport, aucune trace de l'activité du Parti sur le département.

Alors commence une série d'interventions pour vanter la qualité du rapport et demander sa diffusion la plus large (Un intervenant parlera d'un rapport monumental, un autre proposera de remplacer la base commune par le rapport......), pour dénigrer le texte du CN qui ne mène à rien et sur lequel on ne peut discuter et annoncent que la base commune va être rejetée par le congrès départemental. D'autres intervenants disent leur intérêt pour les textes alternatifs et que l'on peut amender la base commune qui a été votée.
Pourquoi Communisme 21 n'a-t-il pas voulu présenter de texte et rejette tout ? Qu'est-ce qu'ils proposent ? Comment peut-on parler à tout bout de champ de démocratie, ne pas présenter ses idées au vote et ne pas tenir compte qu'il y a eu un vote des communistes. Ces mêmes qui reprochent à d'autres d'être attachés au passé, d'être simplistes, m'ont fait sourire intérieurement mais profondément attristé.

Incident :
Des camarades de la section de La Rochelle qui avaient demandé à être délégués souhaitent prendre la parole : le bureau refuse du fait qu'ils ne sont pas délégués. Une discussion s'engage sur la possibilité de les écouter qui se terminera par un vote : 22 pour, 41 contre et 6 abstentions.
La section de La Rochelle avait 41 délégués (5 pour la section +1 par tranche de 15 adhérents). En effet la section annonce 530 adhérents et 232 cotisants. Cette base de calcul a surreprésenté cette section.
De plus c'est à la fin de congrès de la section de La Rochelle, qu'une liste de 41 noms préparée et bloquée a été présentée. Cette liste contenait des noms de camarades qui n'étaient pas présents au congrès de section et qui ne sont pas venus au congrès départemental. Bizarrement sur ces 41 il n'y avait que 2 camarades qui ont soutenu les textes alternatifs et ceux qui étaient refusés les avaient également soutenus.

Le débat général se poursuit.

Débat sur les amendements.
Seront retenus
- Un amendement sur l'Amérique Latine en mouvement contre l'impérialisme.
- Un amendement demandant : la France doit rester indépendante de l'OTAN et inciter les membres de l'UE à en sortir.
- Un amendement sur l'expérience négative des collectifs antilibéraux.
- Un amendement sur le rôle des cellules et les moyens d'exister.
- Un amendement sur la rupture franche avec le capitalisme.

Seront rejetés
- Un amendement sur notre objectif dans la perspective du communisme.
- Un amendement sur la nécessité d'avoir une pensée marxiste.
Les amendements retenus constituent une avancée mais les refus traduisent le filtrage des délégués.

Débat sur les vœux :
Seront retenus
- Un vœu sur la formation à tous les niveaux.
- Un vœu pour expliciter et clarifier le mot dépassement à chacune de ses utilisations.
- Un vœu sur notre projet (27 pour 20 contre et 23 abstentions).
- Un vœu sur le poids du passé (43 pour, 18 contre, 15 abstentions).

Débat sur les motions :
Seront retenues
- Une motion sur l'organisation et le déroulement des congrès.
- Une motion sur les élections européennes et à venir et la souveraineté des communistes.

Les votes :
- Sur le texte amendé : 26 pour, 50 contre et 11 abstentions.
- Sur le quitus financier : 84 pour.
- Sur le conseil départemental et son secrétaire : 87 votants, 2 nuls, 2 blancs, la liste des 44 membres est élue avec une moyenne de 64 voix.
- Sur la délégation au congrès : 86 votants, 3 blancs et 83 pour.
- Sur les 2 propositions au CN : les 2 ont obtenus la majorité.
Après avoir entendu des discours sur la démocratie dans le parti, les chiffres parlent d'eux-mêmes :
Vote des adhérents pour la base commune : 55,5 %.
Vote des adhérents pour les textes alternatifs : 44,5 %.
(Il y avait 19,7 % de blancs et nuls)
Vote des congressistes pour la base commune amendée : 30 %.
Sur les 10 délégués au congrès national, 9 ont voté contre la base commune amendée et 1 seul, qui avait voté pour un texte alternatif, a voté la base commune amendée.
La fédération annonce 5 délégués au congrès + 1 par tranche de 300. Elle annonce 1200 adhérents ( combien de cotisants ?). Pour moi, 5 + 4 = 9 délégués !

1 seul camarade ayant soutenu le texte 3 a été élu au conseil départemental.
6 camarades ont été refusés au conseil départemental (1 chômeur, une femme de ménage, un routier, un responsable départemental d'une association humanitaire, un serveur et un enseignant) : 5 d'entre eux avaient le tort d'avoir soutenu le texte n°3.
3 camarades qui avaient soutenu le texte n°3 ont été refusés dans la délégation au congrès.

Rien de nouveau chez les amis de R. Hue dans cette fédération.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans 34ème congrès - préparation déroulement
commenter cet article

commentaires