Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 11:47

POLITIQUE pcf du jarnisy

Jean Baus : «On veut la clarté»

 

En prélude à la conférence départementale du 6 décembre à Auboué, la section Jarnisy du Parti communiste s'est réunie samedi à Jarny. Détail des travaux de cette matinée avec son secrétaire, Jean Baus.

En quoi a consisté cette matinée de travail ?

«Cette conférence participe à la marche normale de notre section, en vue de la conférence départementale, le 6 décembre à Auboué, et du 34e congrès national, les 11, 12, 13 et 14 décembre à Paris. Nous avons réalisé le rapport d'activités de la section du Jarnisy du Parti communiste français, depuis février 2006, soit avant notre précédent congrès, en présence de Jacky Zanardo, Olivier Tritz, Evelyne Didier, Jean-Marc Léon et de multiples élus du secteur. Un deuxième temps a été consacré à notre orientation politique. C'est un point très important, car trois motions ont été présentées au niveau national : la motion du conseil national et deux autres, s'y opposant. Notre section a personnellement défendu l'une ces deux dernières. Les deux motions opposantes ont fait 40 %, contre 60 % pour le texte national. Mais cela ne représentait qu'un tiers des votants à l'échelle de la France. Nous allons maintenant essayer de faire amender cette motion nationale, soit à la conférence départementale, soit au congrès national.»


En quoi la motion que vous soutenez diffère-t-elle ?

«Nos divergences sont nombreuses : nous sommes pour la nationalisation de la sidérurgie et d'EDF-GDF ; pour un Smic à 1 500 € net. C'est le programme du Parti communiste qui est remis en cause au niveau national. Il existe quelques forces qui veulent en faire un parti d'alliance, comme le Linkspartei en Allemagne. Et ça, nous n'en voulons pas. Nous souhaitons la plus large ouverture à ceux qui veulent le changement et aux forces progressistes, au 2e tour. Mais, au 1er tour de toute élection, nous revendiquons notre autonomie.

Nous n'avons pas eu de candidat PC aux élections présidentielles. Marie-George Buffet s'est présentée sur les valeurs anti-libérales et il y a eu confusion. C'est vrai qu'au niveau national, ça a été un échec, mais parce que ce n'était pas clair. On veut la clarté.»

Et localement, comment se porte la section du PCF ?

«Je ne donnerai qu'un seul chiffre : depuis la dernière conférence en mars 2006, nous avons gagné 58 adhérents. Même si nous avons eu un décès et une mutation, nous avons ressenti une très forte progression et surtout un rajeunissement qui prouve l'activité de la section : beaucoup de jeunes d'une trentaine d'années nous ont rejoints. Notre force principale est la permanence que nous tenons tous les vendredis de 16 h à 18 h. Avant, elle ne durait qu'une heure, mais avec les personnes que nous recevons, cela ne suffisait plus. La majorité des nouvelles adhésions se sont faites là. Notre bureau se compose de dix personnes : j'en suis le secrétaire avec deux secrétaires adjoints, Pascal Galantini pour Jarny, et Jean-Marc Satambrogio pour Conflans. Elise Baus est trésorière. Quant au reste de la répartition des fonctions, elle est encore à déterminer lors d'une prochaine réunion. Avant, celles-ci se faisaient le vendredi, tous les quinze jours. Cela va probablement changer : nous avons désormais beaucoup de jeunes qui travaillent, alors qu'auparavant il s'agissait surtout de retraités. Nous allons donc devoir adapter le rythme.»

X. J.

Publié le 24/11/2008

Partager cet article
Repost0

commentaires