Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 08:06

Passer de l’inconsistance et du vide constaté à de véritables débats.

Le texte officiel est dans les mains de tous. Le conseil départemental de l’Hérault s‘est réuni le 1.10. A l’unanimité, les présents ayant choisi d’intervenir, ont constaté que ce texte est peu lu par les camarades car il ne correspond ni au mandat donné à la conférence nationale de décembre, ni à l’essentiel des besoins. J’ai indiqué que la publication à partir du 10 d’un texte rassemblant la mouvance « communiste de l’intérieur du parti » ouvrira une phase nouvelle. Cette même unanimité a aussi porté sur le vide théorique du texte. Sur ce point j’ai précisé mon appréciation :

Economie : Avec un capitalisme mondialisé en crise équivalente à 29, faute d’affirmer sur une base théorique la nécessité de rompre avec ce système pour lui inventer une suite, nous bégayons. Le dogme de l’exploitation comme moteur de la production et de l’organisation sociale n’est pas pointé comme nécessitant une rupture révolutionnaire. Nos « solutions » sont donc assimilées à celles proposées par la gauche social démocrate, le MODEM et maintenant Sarkozy lui-même ! La perspective de l’autogestion est abandonnée. Ce ne sont pas des discours humanistes, sensibles, philanthropiques glissant vers le populisme sur l’appauvrissement qui pallieront cette impuissance.

Histoire : Quelles que soient par ailleurs, leurs perspectives la majorité des militants n’accepte pas l’absence d’autocritique de nos actes. La victoire du « Non » et le désastre électoral des présidentielles, la victoire des luttes contre le CPE / CNE et la permanence d’un rappel mortifère à la  « gauche » dont l’annonce à la dernière fête de l’Huma de la « gauche durable » pour persévérer dans ce qui échoue au plan national est le dernier avatar, ne relèvent pas de simples actes se juxtaposant ou se succédant sans intelligibilité. Avec le recul, les contradictions peuvent être mieux perçues puis dépassées. Les liens cachés travaillés. Il n’y aura de quitus sans débats pour personne.

Philosophie : Qu’est, ce texte ? Qui ne contient rien sur la filiation philosophique de notre organisation, des matérialistes de l’antiquité aux philosophes des lumières, enrichie de l’apport constant des marxistes par l’expérience théorisée de nos succès, de nos échecs. L’Amérique du sud avec une conjonction nouvelle du matérialisme en actes dans les cadres nationaux et internationalistes, de la théologie de la libération et de l’héritage amérindien ce n’est pas seulement rassurant en politique, c’est le mouvement nourriture de notre philosophie. Ce vide, alors que Sarkozy mène avec vigueur la lutte des classes en favorisant les églises (le pape…), tous les communautarismes, les sectes ; à contrario en   réduisant l’enseignement de la philo, de l’histoire et des sciences, m’alarme.

Organisation : Après Martigues, la liquidation des cellules, voulue par la direction, votée par la majorité, poursuit ses ravages. Une des spécificités majeures du PCF: son organisation de base (quartier, entreprise) permettant démocratie de proximité et sociabilité politique de classe unique dans le monde s’efface. Il faudrait un effort acharné de tous pour maintenir, reconstruire, comme cela a été décidé en décembre. Nous ne pouvons que constater la poursuite du glissement du pouvoir des militants vers un groupe étroit de « professionnels » souvent élus, en conséquence toujours plus liés par les pratiques électorales à la française.

Camarades travaillons ensemble à une autre perspective globale.

Paul Barbazange, section de Béziers, Hérault.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans 34ème congrès - tribunes
commenter cet article

commentaires