Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 10:08

Congrès Pcf 2008: tribune de Fred BRÛLE, fédération d'Ille-et-Vilaine 

 

J’ai adhéré au Parti en  août 1968 ; ma démarche ne fut pas la conséquence d’une demande d’autrui mais le résultat d’un long cheminement personnel. Je me suis souvent abstenu lors des votes de document de congrès, mais en 40 ans, je n’ai jamais quitté le Parti. Comme bon nombre de camarades, je suis de celles et ceux qui ont toujours servi le Parti sans jamais s’en servir.

Depuis sa création, je considère qu’à toutes les époques, le Parti, au  travers de certains de ses dirigeants ou responsables a commis des erreurs (c’est trop facile de dire que tous les camarades sont concernés).

Voici quelques exemples qui, selon moi, ont été des erreurs :

-Une certaine allégeance, par ailleurs des complaisances vis-à-vis d’autres partis communistes dont le PCUS et cela dès les années 20 (l’internationalisme prolétarien signifie bien entendu solidarité de classe mais aussi autonomie, expression du sens que nous donnons à l’idéal communiste (ainsi  ma solidarité à l’égard  de Cuba ne m’interdit pas de réprouver les emprisonnements et autres comportements  auxquels sont soumis les opposants).

- Le comportement sectaire du groupe Barbé-Célor.

- Le faux-pas de Jacques Duclos concernant la tentative de reparution légale de l’Humanité.

- La non-dénonciation des crimes  du stalinisme dès leur connaissance, donc dès après la  disparition de Lénine.

- La signature du Programme Commun (l’écriture du Programme « Changer de cap » fut une bonne initiative que l’on pourrait  remettre aujourd’hui en chantier et  ainsi donner à voir  notre identité)

- Les ouvertures de capital (véritables privatisations) initiées sinon votées, acceptées

 par les ministres communistes

- Lors de l’élection présidentielle de 2007, l’appel et la campagne en faveur d’autres candidats que celle du Parti par des dirigeants et responsables notoires de notre Parti (Merci à ces derniers  pour le score de 1,93% !)…

Les raisons  de toutes ces erreurs : beaucoup d’opportunisme, de suffisance, de manque d’esprit critique, de manque de rigueur … Depuis le début des années 70 et même un peu avant, toutes ces raisons continuent à co-exister dans les instances dirigeantes de notre Parti.

Présentement, la préparation du congrès aurait dû être confiée à d’autres que les membres du Conseil National sortant qui sont juges et parties et par ailleurs naturellement mal placés pour faire le bilan de leur mandat ; il y a parmi eux , celles et ceux qui par leur comportement ont contribué à affaiblir le Parti dans la dernière période, ceux-là même qui souhaitent la disparition de notre Parti !

 

Autres insuffisances ou problèmes : la démocratie interne, les finances du Parti , les accords électoraux , l’internationalisme.

 

-         La démocratie : il reste beaucoup à faire : des camarades s’expriment mais beaucoup ne s’expriment pas , d’autres quittent une instance en cours de mandat ce qui signifie que ces derniers  n’ont pas trouver leur compte dans celle-ci ; et l’auto-critique des responsables de l’instance en question : absente , au moins apparemment .

-         A propos du Congrès, quels moyens concrets de mise en œuvre pour qu’une nette majorité de camarades participent aux votes !? Des scores à 30% ne sont pas plus satisfaisants que des scores à 99% !

-         Les finances du Parti : en fait , je pense plutôt aux sources de recettes et aux conséquences :  les recettes reposent majoritairement sur les reversements des indemnités d’élu(e)s .Rêvons un seul instant  à la situation où les recettes proviendraient essentiellement des cotisations des adhérent(e)s. Il est facile de comprendre alors que notre situation actuelle justifie notre électoralisme, nos accords électoraux avec le Parti socialiste. Petit à petit, ce parti nous efface de la carte électorale. Dans les années 70, nos maires géraient une population de plus de 5 millions d’habitants, et maintenant… c’est 5 fois moins ! Les accords à géométrie variable selon les élections …! fondamentalement ce n’est pas fiable : les élus communistes sont utiles, bien sûr … Il n’empêche, je pense quand même que  l’objectif des accords électoraux est pour le moins autant financier que politique. Le Parti est  plutôt réformiste que révolutionnaire !

 

-         L’internationalisme. Le monde capitalisme est organisé, a ses instances, bref est à la hauteur quant à la défense et à la promotion de ses privilèges. Pendant ce temps que font les différents partis communistes du monde entier, sont-ils à la hauteur  pour s’opposer  au rouleau compresseur du capitalisme mondial ? Que fait le Parti dans ce cadre ? Qu’attend-on  pour prendre des initiatives de  rencontres à l’échelle de la planète, pour participer à l’organisation de la riposte au capitalisme? Pour le Parti c’est l’Europe, l’Europe, et encore l’Europe ! En attendant le «  dépassement » du Capitalisme, nous gérons ? oui ou non !

 

Pour finir : ce que je souhaite du prochain congrès :

 

Que le  Parti redevienne  MARXISTE. Je comprends que l’on peut être communiste sans être marxiste. S’agissant des responsables et plus encore des dirigeants, je suis beaucoup moins compréhensif. Je pense vraiment que la situation actuelle dans laquelle se trouve le  Parti en matière de comportement, d’analyse, de stratégie, de réflexions, d’actions tient au fait que le MARXISME n’irrigue plus  les consciences de nos dirigeants.

Alors est venu depuis plusieurs décennies le temps de l’opportunisme, du pilotage à vue, de la cacophonie. Je souhaite que ce temps soit révolu.

 

Fred Brûlé (Fédération d’Ille-et-Vilaine)

 

P.S.  Quand je dis MARXISME, j’entends par là, évidemment, les apports de Marx qui correspondent à notre époque du début du 21è siècle, apports, enrichis, complétés par les résultats acquis à ce jour et fruit des recherches dans les diverses sciences humaines et sociales.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans 34ème congrès - tribunes
commenter cet article

commentaires

Gilles Questiaux 02/10/2008 11:08

j'ajouterais aussi la stratégie des collectifs elle-même en 2006(faire l'unité avec des personnalités médiatiques et des groupes informels qui ne doivent rendre des comptes à personne est irresponsable), et aussi le document ambigu du 33ème congrès qui la justifiait. C'est vrai que la candidture Buffet a été torpillée, mais elle avait été construite sur une mauvaise base.