Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 20:08

«JE CHANGE, TU CHANGES, IL OU ELLE CHANGE...»


Par Daniel Dewalle


QUAND on est hospitalisé quelques jours puis convalescent, on prend nécessairement un peu de recul par rapport aux urgences quotidiennes de la vie militante et de celle d'élu... et on en profite pour lire un peu plus la presse. Bien sûr, pour une certaine presse, un bon communiste, c'est toujours un communiste mort... Inutile donc de s'y attarder puisqu'un communiste vivant est toujours mauvais. Il y a aussi toute une presse porteuse de bons conseils : «Le monde change... il faut changer avec lui... Vous les communistes, vous êtes généreux, solidaires, mais vous n'êtes plus en phase avec votre époque. Il faut changer, sinon vous disparaîtrez... Regardez vos reculs depuis 30 ans : vous n'êtes pas aveugles... on ne passe pas de 20-30% à 2-3% sans motifs... Vous avez raté le train de la modernisation... mais si vous changez, vous pourrez peut être vous raccrocher au dernier wagon de la modernité».

Merci, Chers journalistes et chers chroniqueurs de votre sollicitude pour ces moribonds d'un rêve communiste d'un autre âge, inadapté au 3ème millénaire. Il y a enfin l'Huma et l'Huma dimanche, deux journaux que j'aime bien lire parce qu'ils relatent les combats de la France d'en bas, de ces sans-papiers qui se battent pour leur régularisation, de ces chercheurs passionnés par leur travail qu'on veut réduire à la rentabilité à court terme, de ces travailleurs qui veulent garder leur emploi, leur droit à la santé gratuite, à la retraite à 60 ans, à la formation tout au long de la vie... et ces reportages ont de la gueule et tracent en pointillé un projet communiste pour le 21ème siècle et ça vous donne du tonus et du punch ! Puis après les reportages viennent les analyses, les propositions et bizarrement, chaque semaine mes journaux préférés m'expliquent que le monde change (tiens, j'avais déjà lu ça ailleurs !) et qu'il faut changer avec lui (tiens, tiens, eux aussi, me disent ça !)...

Parfois, l'analyse ressemble à un cri du coeur : «Qu'on change enfin !» ou «Repensons le changement » et le camarade de poursuivre : «Que nous devenions enfin absolument modernes !» Ce serait donc la clé de notre avenir : «Changer» : Mais c'est bien sûr» ! La voilà l'idée qui nous manque : «Changez», bizarre ! Je croyais que ça avait été fait... pendant des années le parti a réfléchi à sa «mutation» et il semblait voici peu qu'il l'avait faite. Mais attention, pendant que nous changeons, le monde change encore plus vite ! Un seul exemple. Il y a 30 ans, les écarts de salaire allaient de 1 à 10... Nous trouvions que c'était beaucoup. Aujourd'hui, le monde a changé et ces écarts vont de 1 à 400 ! C'est, paraît-il, vachement moderne ! Nous sommes des milliers, des millions à ne pas vouloir de cette modernité là... et sur cette base, il y a peut être de la place pour le Parti communiste, pas vrai ? «Qu'on change enfin !»??? Mon oeil ! «Changeons le monde !» Là oui, je suis d'accord.

Partager cet article
Repost0

commentaires