Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 15:47

La secrétaire du PCF n’a rien à faire dans l’avion de Sarkozy pour le Liban

 

Sarkozy a invité les dirigeants des partis politiques représentés au Parlement à l’accompagner dans son voyage, samedi 7 juin, au Liban. Il veut que « l’unité de la nation française » s’affirme pour saluer le président nouvellement élu, Michel Sleimane. UMP, centre, UDF (Bayrou) et PS (Hollande) ont répondu oui.

A notre stupéfaction, Marie-George Buffet a également accepté de monter dans l’avion de Sarkozy.

Quelle « unité » pourraient exprimer les communistes avec Sarkozy et ses compagnons de voyage sur la question libanaise ? Avec celui qui a refusé de condamner la guerre d’agression israélienne de l’été 2006, qui veut entraîner la France à le suivre dans son soutien inconditionnel à l’impérialisme américain et à son complice israélien, principaux responsables de la crise politique dans cette région si sensible du monde.

Aucune !

Contrairement à ce qu’indique Jacques Fath, responsable des relations internationales du PCF dans l’Humanité du 5 juin, le problème n’est pas tant de se prêter à une mise en scène politicienne du Président français que d’effacer une opposition fondamentale sur la question de fond. Le PCF saurait trouver beaucoup d’autres occasions pour rencontrer nos camarades du Parti communiste libanais et analyser avec eux ce que signifie l’élection de M. Sleimane dans l’apaisement des tensions libanaises.

Nous demandons à Marie-George Buffet de renoncer à faire ce voyage derrière Sarkozy pour montrer au peuple libanais, aux peuples du Proche-Orient, que la Nation française et sa représentation politique ne le suivent pas comme un seul homme.

Là se trouve la responsabilité du PCF.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires