Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 23:52

Assemblée nationale de la JC : un compte-rendu encourageant

Depuis pas loin de 20 ans maintenant, la déstructuration organisationnelle et idéologique de la JC (du MJCF) a précédé, étape par étape, celle du parti : abandon des cercles, dilution de la notion même « d’adhérent », dépolitisation jusqu’à l’approbation, chez les étudiants, de l’absorption de l’UNEF par l’UNEF-ID socialiste. Ces derniers temps, plusieurs signes de relèvement sont perceptibles dans plusieurs endroits de France. Ce compte-rendu de l’Assemblée nationale des animateurs du MJCF qui se tenait la semaine dernière confirme cette évolution intéressante. Si le mouvement commence à s’inverser à la JC, que de plus en plus de jeunes militants entendent rendre ses repères théoriques, son organisation de lutte au mouvement, cela ne peut qu’annoncer une évolution similaire dans le parti…


Le MJCF retrouve des couleurs, par un jeune communiste des Bouches-du-Rhône

L'ANA du Mouvement des Jeunes Communistes de France retrouve des couleurs, cela grâce au travail des jeunes communistes des Bouches du Rhône

Les termes "nationalisation", "socialisme" font leurs grands retours dans les bouches des jeunes communistes. Encore tabou lors du congrès d'Ivry de décembre 2006, force est de constater que le travail militant du MJCF des Bouches du Rhône n'a pas été vain pour les jeunes communistes attachés au marxisme. Pour la direction nationale du MJCF le "débat est ouvert", le point est marqué, il faut maintenant le transformer.

La bataille pour des nouveaux droits est lancée, certes sur une visée qui reste encore réformiste, mais il est bon de constater que la volonté d'organisation de la jeunesse a été au coeur des débats et des conflits qui ont éclaté entre la direction et certaines fédérations. Ainsi une fédération, comme celle de la Loire, qui compte plus de 150 adhésions en 3 ans se voit refusée une place au CN, idem pour les fédérations du Languedoc (renaissantes) qui n'ont qu'un siège au CN.

La fédération des Bouches du Rhône a défendu les valeurs du communisme et la volonté de rendre le CN du MJCF plus représentatif. Ainsi notre fédération a mené la lutte pour que le monde salarié et lycéen soit mieux représenté au sein de la direction du MJCF. Ainsi nous avons coalisé autour de nos propositions plus de 38% des délégués (essentiellement les fédérations du Grand Sud: PO-Herault-Gard-Var-Alpes Maritimes, de la Loire, de Côte d'Or), du jamais vu, de plus, de nombreux délégués de la région parisienne ont même soutenus notre combat (Val de Marne, Paris, Hauts de Seine...).

Le rapport de force est crée pour le prochain congrès, pas besoin de faire sauter la direction, comme certains délégués le souhaitaient. Le MJCF a repris des couleurs, reprend forme et vigueur, c'est déjà l'essentiel pour cette ANA.


Nicolas Maury

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
Salut a tous

excuse pour les FD que j'ai pu oublier, ce n'était pas volontaire
Répondre
J
Autre "oubli" : celui des camarades de la Haute-Garonne, qui n'ont toujours pas de représentants au CN (malgré leur croissance rapide et le fait que Toulouse, siège d'Airbus, est aussi la deuxième ville étudiante du pays...)
Répondre
C
Dommage que vous avez oublié le bas-rhin ;) dans votre CR qui n'a pas non plus de membre au CN
Répondre