Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 20:51

Une contribution au débat pour le 34ème congrès:


RENCONTRE AVEC ANDRE GERIN ET CHARLES HOAREAU 30 avril 2008


Environ 80 personnes ou plus ont participé à cette rencontre tenue au 2 rue Voltaire à Béziers.

Introduction de Aimé Couquet:
Au nom de la section de Béziers du PCF, nous sommes heureux d'accueillir André Gérin, député-maire communiste de Vénissieux et Charles Hoareau de l'association « Rouge Vif », cégétiste qui s'est fait connaître comme coordinateur du mouve­ment des chômeurs à Marseille. Nous considérons que dans le cadre du 34è Congrès il faut un débat important. Nous approuvons la position d'André de conserver un PC révolutionnaire, tourné vers les classes popu­laires. Il nous a paru logique d'accepter sa pro­position de rencontre. Le système capitaliste est tellement pré­gnant qu'il faut organiser le plus possible de dé­bats pour que tous les communistes participent à la prépa­ration de ce congrès. Avant, la direc­tion de notre Parti prenait en compte les propositions de la base pour la prépa­ration des congrès, mais cela ne se véri­fie plus de­puis longtemps. Malheureusement, il y a une telle culture du respect des directions par les militants que les camarades ne réagissent même plus, ou sanc­tionnent en quittant le Parti.
Il est important que tous les communistes soient ca­pables de rester membres du Parti, alors que de nom­breux cama­rades refusent le comportement de cer­tains dirigeants qui conduit à la déliquescence. Déli­quescence qui elle-même conduira à la disparition du Parti, ainsi que le veulent certains dirigeants. Mais s'ils ne veulent plus du Parti qu'ils le quittent donc et le laissent à nouveau se développer!
Voilà pourquoi nous organisons cette réunion. Et d'autres suivront, car en France nous ne sommes pas seuls ! Le congrès ne devra pas être tout ficelé d'a­vance au travers de trois réunions nationales et de rencontres départementales organisées par la direc­tion. Ce sont les communistes qui doivent être pro­priétaires de leurs déci­sions. Dans le débat nous fé­dérerons tous ceux qui sont adhérents du PCF, plus tous ceux qui l'ont quitté de­puis peu, car les classes populaires ont besoin d'un Parti communiste organisé, clair sur ses positions et ses propo­sitions pour faire évoluer la société.

Suite ici

Partager cet article
Repost0

commentaires