Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 18:49
ALLIANCE PCF-PS-Modem :

 

 
PAS EN NOM !

(texte reçu le 1er Février)

        Membres du Parti Communiste Français, nous avons toujours été favorables au rassemblement des forces populaires.

 Cependant, nous apprenons avec tristesse que des sections de notre Parti s'aventurent dans des alliances contre nature en participant à des listes dites « de gauche » avec participation de candidats du Modem comme, dans le département du Nord, à Roubaix par exemple. Mais cela va bien au-delà de cette ville, car des nouvelles peu réjouissantes viennent de plusieurs régions françaises.

 Le PCF, notre Parti, est un parti de classe. Il défend les intérêts du peuple. Nous considérons que le rassemblement est possible et qu’il est souhaitable de nous rassembler avec d'autres forces qui défendent également les travailleurs. Mais il y a en France des partis qui ne défendent que les intérêts de la bourgeoisie : le FN, l'UMP et le Modem par exemple.

 Le centre n'existe pas. Vouloir ne pas choisir entre la gauche et la droite, autrement dit entre le salariat et la bourgeoisie, dans une société de lutte des classes, c'est de fait prendre position pour la classe dominante.

Le Modem de F. BAYROU, comme l'UMP ou le Nouveau Centre, est un parti qui défend les intérêts du MEDEF. L'UDF, dont le Modem est issu, a cautionné la quasi totalité des réformes rétrogrades des gouvernements Raffarin/De Villepin.

Le P.C.F., sous aucun prétexte, et encore moins pour des raisons électoralistes, ne doit en aucun cas se compromettre avec lui et doit faire preuve de la plus grande clarté. Il doit rejeter toute participation des communistes à des listes comprenant un ou plusieurs candidats du Modem (ou toute autre personnalité de droite). L’argument selon lequel notre Parti devrait participer à ces listes dans le but de conserver des élus n’est absolument pas recevable. Les objectifs électoraux ne peuvent pas tout justifier. La participation de communistes à des listes PS-Modem ne pourrait que discréditer le PCF auprès des millions de jeunes et de salariés qui brûlent de haine et de colère contre la droite. A l’inverse, en menant une campagne vigoureuse contre des alliances entre le PS et la droite, et en présentant une alternative claire au réformisme insipide, le PCF trouvera un écho parmi les couches les plus conscientes de la jeunesse et du salariat.

 Nous avions, d'ailleurs, observé avec satisfaction le positionnement national de notre Parti en juin dernier, condamnant toute alliance PS-Modem, et donc, à plus forte raison, du moins le pensions nous, une grande coalition PCF-PS-Modem.

Pour toutes ces raisons, nous refusons que ces alliances contre nature voient le jour. Il reste quelques semaines avant le dépôt des listes. Nous appelons nos camarades, à Roubaix comme ailleurs, à se ressaisir, à renouer avec l’espoir et donc à retirer leurs candidatures de ces listes informes et à rechercher les solutions les plus pertinentes pour construire un rassemblement en faveur des classes populaires.

Partager cet article
Repost0

commentaires