Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
9 janvier 2008 3 09 /01 /janvier /2008 23:38

Conseil national du PCF du 9 janvier 2008

 
 

Intervention de Claude Fainzang, fédération de Paris

 
 

L’Assemblée nationale extraordinaire (ANE) avait initialement à son ordre du jour la remise en cause de l’existence même du Parti et la création d’une nouvelle force politique. Mais les communistes rejettent massivement la disparition du PCF et le rapport de force à l’ANE a rendu impossible cet objectif de la direction qui a dû retirer du texte du mandat « l’expérimentation d’une nouvelle force politique » d’ici le congrès de la fin 2008.

 

J’espère donc que nous n’allons pas passer encore un an à discuter de cette question. Ceci dit, pas question de maintenir le Parti en l’état. La nécessité s’est exprimée de le faire vivre et de le développer, de rétablir l’activité militante dans les quartiers et les entreprises. Alors, allons-y ! 

 

Je ne me fais pas d’illusions sur la direction actuelle du Parti, qui s’est discréditée et esquive tout bilan.

 

L’intégration dans le Comité de liaison de la « gauche » ne débouche pas sur des positions et des actions utiles aux luttes, à une riposte efficace à Sarkozy. Des campagnes du Parti sont nécessaires. Par exemple sur la question du pouvoir d’achat en réaffirmant l’exigence du SMIC net à 1500 euros net tout de suite. Qui peut dire que l’on peut vivre dignement en dessous ? Egalement pour la défense du service public, contre la casse des retraites…

 

Nous avons besoin de relancer la formation des militants, la réflexion théorique par exemple sur notre conception de l’appropriation collective des moyens de production et d’échange.

 

Je ne me fais pas davantage d’illusions sur la direction pour préparer le congrès suivant l’expression des communistes. Presque tous les responsables des 9 ateliers de l’organigramme proposé ce matin se sont exprimés pour la disparition du PCF. On prend les mêmes et on continue !

 

Aux communistes de se réapproprier le Parti pour en refaire le parti révolutionnaire, le parti des luttes, le parti de la résistance dont le pays a besoin.

 

A nouveau, je demande que les réunions du CN aient lieu le week-end pour permettre la participation des camarades qui travaillent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans Interventions au CN du PCF
commenter cet article

commentaires