Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 07:42
Conseil National du PCF des 6 et 7 octobre 2007 -Intervention d’Emmanuel DANG TRAN, Fédération de Paris

 

Sur le congrès du Parti de la gauche européenne, PGE, qui se déroulera les 24 et 25 novembre:

 

Toutes les raisons de mon opposition à l’adhésion au PGE demeurent. Le PGE n’a rien à voir avec la structure de coopération nécessaire entre partis communistes et progressistes de toute l’Europe. Les statuts du PGE, « parti européen » financé par la Commission européenne, reprennent l’objectif de « l’intégration européenne ». Le PGE nourrit la logique de la fatalité des directives et traités européens, du primat de l’échelon supranational. Les victoires du NON en France et aux Pays-Bas ont pourtant montré la validité du cadre national pour mettre en échec l’UE du capital, au bénéfice de tous les pays. Méfions-nous des illusions portées par des notions comme celle « d’Europe sociale » ! Voyons que la notion de « service public européen » porte en fait une négation des services publics nationalisés que nous défendons en France et dont nous souhaitons qu’ils coopèrent au niveau international. Cette notion ne peut que rentrer à terme dans la validation des « services d’intérêt généraux » voulus par la Commission. Je m’inquiète aussi du rôle de poisson pilote du PGE dans la mutation de partis communistes en « partis de gauche », socio-démocrates. Les exemples des principaux piliers allemand et italien du PGE, recomposés en « La gauche » et bientôt en « Parti de la gauche démocratique », abandonnant toute référence communiste renforcent cette inquiétude. Enfin, je m’étonne et déplore que le PGE semble être devenu un obstacle à la coopération du PCF avec des partis communistes qui n’en sont pas membres et que le PCF soit absent des signataires de différents appels de partis communistes, membres ou non du PGE, le dernier contre le nouveau traité européen. La question de notre maintien dans le PGE doit être à nouveau soumise au congrès du PCF. 

 


Remarques: D’autres intervenants ont relevé, à raison, dans le projet de résolution de congrès du PGE, l’objectif d’augmentation des contributions nationales au budget de l’UE, une remise en cause des cotisations sociales…, soulignant les contradictions avec les positions communistes.

On a aussi informé le CN de la volonté de plusieurs membres du PGE de promouvoir une "constitution" européenne...  

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel DANG TRAN - dans Interventions au CN du PCF
commenter cet article

commentaires