Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
17 août 2007 5 17 /08 /août /2007 19:50
Coût de la campagne de MG Buffet aux présidentielles : exigeons des comptes !


Pas besoins d’avoir la bosse des maths pour voir les aberrations. En 2002, la campagne de Hue est revenue à 5,4 millions d’euros dont 4,6 à la charge du PCF.  Peu s’attendaient, seuls certains sondages de fin de campagne l’annonçaient, à ce qu’il fasse moins de 5%, seuil au dessus duquel l’Etat rembourse les frais de campagne. La note a été extrêmement préjudiciable aux organisations du parti après le précédent de la facture de la campagne « à l’américaine » de la liste « Bouge l’Europe » aux européennes de 1999.


En 2007, l’équipe de Marie-George Buffet a fait payer une campagne par les finances du PCF à hauteur de 5,4 millions d’euros alors même qu’aucun sondage ne l’a jamais placée au dessus de 5% et qu’elle n’était même pas officiellement la candidate du PCF mais celle d’une obscure « gauche populaire antilibérale ». Résultat des courses : 4,6 millions d’euros à nouveau de déficit pour le parti.

Dirigeant averti n’en vaut décidément pas deux. A moins que…


A quoi a bien servir tout cet argent ? Comment se fait-il que Besancenot ait obtenu le double de voix en se bornant à dépenser les 800.000 euros remboursés à chaque candidat ?


Il est temps de demander des comptes. Quelle était l’utilité de meetings nationaux comme ceux du Zénith de Paris et de Bercy (200.000 euros rien que pour la location de la salle) rassemblant des adhérents et sympathisants de 76 départements, souvent amenés par trains spéciaux ? Ce n’est pas vraiment aller vers les gens ! C’est plutôt « mettre le paquet » pour faire venir les communistes et leurs plus proches sympathisants et les convaincre du bien fondé d’une démarche qui leur tourne le dos.


Après avoir rassuré les camarades, de la section au CN, qui s’inquiétaient de ces dépenses somptuaires et de leurs conséquences, en leur promettant (sic) qu’elles avaient été « provisionnées », on apprend que deux étages du Colonel Fabien vont devoir être loués. Des postes de personnel vont être supprimés. On a écho par ailleurs de la campagne, certes démentie, sur la vente des œuvres d’art dont le parti est dépositaire. En même temps, l’Huma vend son siège, dont il devient locataire, hypothéquant l’avenir.


Trop c’est trop ! Depuis dix ans, la direction prive le parti militant de moyens matériels et humains mais balance l’argent des militants par la fenêtre des élections.


Deux hypothèses.


Soit l’équipe dirigeante et l’équipe de trésorerie est composée d’incapables : dans ce cas, ils doivent être rapidement recyclés vers d’autres tâches.


Soit, il s’agit d’un choix assumé de placer l’argent des communistes au casino électoral sur la case douteuse de la « gauche antilibérale », tout en cherchant à précipiter une disparition du parti. Beaucoup le pensent maintenant, devant les faits. Tous, nous devons exiger des comptes de la direction nationale et des directions locales!

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans PCF
commenter cet article

commentaires

MC 20/08/2007 15:35

Je constate que certains signent les articles déterminants leurs provenances maiss ce n'est pas le cas pour beaucoup. Sans connaitre la provenance, je suis en droit de considérer quelques malfaisants, est - le ce cas ?