Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A LA UNE

NOUVEAU SITE ACTUALISE QUOTIDIENNEMENT: http://vivelepcf.fr/

 

36ème congrès du PCF: accès au dossier (en lien)

       
       
         
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 13:19

 

Le Conseil national du PCF se réunira vendredi 7 janvier de 9h30 à 18h00.

Son ordre du jour est laconique :

« Nos tâches en 2011 et le processus de préparation et de décision pour les échéances de 2012. Rapporteur : Jacques Chabalier. »

Dans son rapport au CN du 26 novembre 2010, Pierre Laurent avait indiqué que le CN du janvier allait adopter un texte, dont il avait déjà une idée bien précise, sur les présidentielles de 2012.

« Je pense donc que nous devrions engager la discussion à partir d’un texte adopté par le Conseil national qui dirait les principes à partir desquels, pour ce qui nous concerne, nous envisageons une candidature du Front de gauche. Ce texte devrait probablement proposer une définition de l’ambition politique visée en 2012, énoncer les grands thèmes structurants du travail sur le programme partagé, proposer des modes et des formes de déploiement populaire de notre démarche, ainsi qu’un dispositif et un style collectif de campagne associée à la candidature. Ce texte devra également engager notre réflexion sur la manière dont nous combinerons les deux échéances de 2012, présidentielle et législatives...

Un Conseil national pourrait se tenir le 7 janvier pour adopter ce texte, ce qui laisse le temps d’y travailler, après la discussion que nous aurons aujourd’hui. » (souligné par nous - NdlR).

L’ordre du jour de la réunion des représentants de section, le 8 janvier, à Villejuif le confirme :

09h45-10h00 : Introduction de la rencontre (Jacques Chabalier)

10h00-11h30 : La campagne des élections cantonales

11h30-12h00 : Rapport sur l'offre politique adoptée au CN du 7 janvier

                        (Pierre Laurent)

12h00-13h15 : Travail en ruches sur cette offre politique

                       (Groupes de 10 personnes)

14h30-16h00 : Restitution des ruches et débat général

A ce jour, jeudi 6 janvier 2011, les membres du CN n’ont pas en main le projet « d’offre politique ».

Les représentants des sections le découvriront encore plus tard, samedi. Et ils auront 75 minutes pour en discuter « en ruches » (une méthode de gestion des « ressources humaines » qui vise à donner l’illusion d’une participation des présents). 

Ce dispositif n’aura laissé aucun temps pour travailler et échanger dans les fédérations et les sections sur les orientations précises.

Le coup de force continue.

Au « congrès » non statutaire de juin 2010, l’équipe dirigeante du Parti a décidé, unilatéralement, le principe de candidatures communes du Front de gauche aux présidentielles et législatives.

Ce faisant, elle a plongé les communistes dans le débat stérile et lamentable, digne des primaires du PS, entre Mélenchon et d’autres prétendants.

Mais, comme sur le « Front de gauche », tout est ficelé en dehors des communistes quant à l’orientation politique.

Aux communistes de refuser ce carcan, de poser les vraies questions, celle du renforcement du PCF dans le cadre de la lutte des classes en 2011 !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vive le Parti Communiste Français - dans Interventions au CN du PCF
commenter cet article

commentaires

cotty jean-louis 06/01/2011 17:37


Et cela continue! le verrouillage par les instances dirigeantes du PCF de toutes confrontations d'idées à la base c'est-à-dire tous les adhérent-es du pcf!perdure dans l'effacement de notre parti
dans une nébuleuse.
Effectivement c'est une mascarade avec des méthodes anti-démocratiques confirmées. La pseudo-démocratie des membres du Conseil National avec un travail participatif "en ruche" est le contraire
d'une démocratie véritable, un coup de force dans de telles conditions..Il semblerait que la souffance de notre peuple ne soit pas la préoccupation majeure de ce Conseil National...Le péril grandit
hélas pour les salarié-es de notre pays de n'avoir aucune alternative claire anti-capitaliste, alors que la droite fascisante se déchaine......